/news/transports
Navigation

Déneigement et déglaçage à Québec: les plaintes ont plus que quadruplé

1926 signalements en décembre

Coup d'oeil sur cet article

Les plaintes pour le déneigement et le déglaçage ont explosé le mois dernier à Québec, dans la foulée de l’opération « expérimentale » et de l’appel aux citoyens mis en place par l’administration Marchand. 

• À lire aussi: Tempête: beaucoup de neige, mais peu d'accidents en Mauricie et au Centre-du-Québec

• À lire aussi: [EN IMAGES] Tempête hivernale: le retour en classe gâché par dame Nature à Québec

En décembre, l’équipe du maire Bruno Marchand a élaboré une méthode « expérimentale » qui priorise les trottoirs et qui vise à agir « en prévention » et « en temps réel » dans le déneigement et le déglaçage.

Du même coup, la mairie invitait les citoyens à signaler les problèmes dont ils étaient témoins dans leur quartier. 

Résultat : les plaintes ont plus que quadruplé. Alors qu’elles se chiffraient en moyenne à 411 lors des mois de décembre de 2016 à 2020, elles ont grimpé à 1926 en décembre 2021. 

« Il est à noter que, de manière générale, le taux de signalement ou plaintes est directement proportionnel à la quantité de neige reçue et est lié à la nature des conditions climatiques », a expliqué la porte-parole de la Ville, Wendy Whittom. 

« Également, fait important à souligner, en décembre 2021, l’administration a fait des actions de communications spécifiques (conférence de presse, communiqués, messages sur les médias sociaux) afin d’inviter la population à communiquer au 311 pour procéder à des signalements en regard des opérations d’entretien hivernal. »

Photo Stevens LeBlanc

Centre d’appels 311

Le centre d’appels du 311 a également été ouvert « exceptionnellement » durant la fin de semaine du 11 et 12 décembre, afin de recevoir les signalements, ajoute-t-elle.

Conséquemment, la Ville se réjouit de la réponse de la population. « Nous sommes donc très heureux de constater que les citoyens ont répondu à l’appel, et cela nous aidera à améliorer nos actions d’entretien pour l’avenir sur l’ensemble du territoire. »

Le maire Marchand s’est dit lundi satisfait du travail des équipes de déneigement de la Ville, pour cette première tempête de 2022.

« Les équipes travaillent très fort. On est encore en expérimentation. La Ville a un plan et respecte ce plan. On va voir les effets positifs qu’on va vouloir garder et s’il y a des effets négatifs, selon ce que les citoyens vont nous amener, on va [réévaluer] notre plan. »

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Forts vents et sorties de route

La tempête hivernale a forcé la fermeture de plusieurs écoles, perturbant la rentrée scolaire d’après les Fêtes. Entre 15 et 25 cm de neige sont tombés, accompagnés de forts vents.

Le ministère des Transports a rapporté plusieurs incidents sur le réseau routier.

À Québec et à Lévis, la plupart des autoroutes et routes principales ont été le théâtre de collisions et sorties de route.

Plusieurs incidents sont survenus sur des routes secondaires. Heureusement, aucun accident grave n’a été signalé.

Ajout de Feux clignotants

Par ailleurs, au cours des cinq prochaines années, dans tous les arrondissements, la Ville prévoit installer 500 nouveaux feux clignotants sur rue, pour signaler les opérations de déneigement. Un appel d’offres a d’ailleurs été lancé dans cette optique au début du mois. 

Wendy Whittom indique que cela s’inscrit dans la volonté de mieux cibler les opérations de déneigement, comme l’évoquait le vice-président du comité exécutif, Pierre-Luc Lachance, en décembre.

« Ces ajouts permettront une plus grande flexibilité sur nos actions de déneigement tout en diminuant l’impact auprès des gens qui utilisent les stationnements sur rues. »

– Avec la collaboration de Dominique Lelièvre et Catherine Bouchard

À VOIR AUSSI      

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.