/news/politics
Navigation

PCQ: Anne Casabonne candidate au côté d’Éric Duhaime

Coup d'oeil sur cet article

La controversée comédienne Anne Casabonne sera la candidate du Parti conservateur du Québec pour l’élection partielle dans la circonscription de Marie-Victorin.

• À lire aussi: Claire Samson ne sera pas candidate pour le Parti conservateur du Québec

Le chef du Parti conservateur du Québec (PCQ), Éric Duhaime, accueille l'actrice de 52 ans dans son équipe, soutenant que «la chimie passe» très bien.  

Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, accueille l’actrice de 52 ans Anne Casabonne dans son équipe, soutenant que « la chimie passe » très bien.
Photo courtoisie, PCQ
Le chef du Parti conservateur du Québec, Éric Duhaime, accueille l’actrice de 52 ans Anne Casabonne dans son équipe, soutenant que « la chimie passe » très bien.

Même leurs chiens respectifs, «Mia et Loup-garou», s’entendent «comme larrons en foire», a illustré le chef du PCQ lors d’un point de presse lundi.   

Anne Casabonne a fait les manchettes au mois de septembre dernier, après avoir qualifié les vaccins de «grosse marde» dans une vidéo. Une satire, plaide-t-elle. À la suite de cette saga, la pharmacie Accès pharma, associée à Walmart, s'est dissociée de sa porte-parole, dont le contrat avait déjà pris fin quelques semaines auparavant.  

Aujourd’hui, la comédienne indique qu'elle met sa carrière d’artiste sur pause pour sauter dans l’arène politique et «contribuer à remettre la démocratie québécoise» en marche.        

  • Écoutez la chronique politique d'Antoine Robitaille et Philippe-Vincent Foisy au micro de Benoît Dutrizac, sur QUB radio:    

Même si elle refuse de dévoiler son statut vaccinal, la candidate conservatrice indique qu’elle n’est pas une «antivax».  

«On est pour le libre choix», dit-elle, précisant que les gens peuvent certainement la «traiter d'anti-passeport vaccinal» parce qu’il est «complètement ridicule» de réclamer le statut vaccinal des citoyens.  

«Indépendantiste» 

C’est le combat qu’elle a choisi et pour lequel elle a décidé de prendre le «bâton de pèlerin» et de se joindre au «seul parti» qui défend cette idéologie.  

«Et ça tombe bien, je suis conservatrice», a-t-elle relaté. 

Connue du grand public en raison de ses rôles dans les séries La Galère et Unité 9, Anne Casabonne a signalé qu’elle avait «toujours» voté pour le Parti Québécois. Bien qu’elle soit toujours «indépendantiste» de cœur, elle assure qu'elle est une conservatrice de longue date.  

Elle adhère d’ailleurs en totalité au programme d’Éric Duhaime, défendant par exemple la privatisation du système de santé. «On veut décentraliser le système de santé [...] On veut justement ouvrir la porte au privé», a affirmé l’actrice.           

  • Écoutez la rencontre des analystes politiques Elsie Lefebvre et Marc-André Leclerc   

Vieilles déclarations

Elle adhère également aux opinions de son chef à propos des subventions aux artistes. Elle admet qu'elle a «vécu des subventions», mais elle souhaite plus de concurrence dans le secteur culturel.  

M. Duhaime a aussi défendu une publication Twitter, écrite en 2010, dans laquelle il affirmait que «les artistes peuvent être dangereux quand ils se prennent pour des scientifiques et influencent l'opinion publique».

«Mme Casabonne ne se prend pas pour une scientifique, mais pour une citoyenne», a signalé le politicien.  

L’annonce de cette candidature a fait beaucoup réagir. Même le Dr Alain Vadeboncoeur s’en est donné à cœur joie, après la publication du site web annecasabonne.com qui réfère à Clic Santé, le site où prendre son rendez-vous pour la vaccination. «C'est plutôt intéressant, comme programme. Comme quoi il faut rester ouvert d'esprit et ne pas se fier aux apparences», a-t-il blagué.  

Seule la CAQ n’a pas encore annoncé sa candidature dans Marie-Victorin.  

  • Écoutez Jean-François Lisée et Thomas Mulcair au micro de Richard Martineau sur QUB radio :

À VOIR AUSSI