/news/currentevents
Navigation

Autoroute 20 en direction ouest: Dame Nature sème le chaos sur les routes

Une centaine de véhicules impliqués dans des collisions causées par la première tempête de la saison

Coup d'oeil sur cet article

La première vraie tempête de l’hiver a causé le chaos sur les routes du Québec lundi, entraînant quatre carambolages en moins de deux heures et des dizaines d’accrochages qui ont fait plus d’une douzaine de blessés.

Une quarantaine de véhicules ont été impliqués dans un carambolage sur l’autoroute 30, à Saint-Constant, qui a fait huit blessés.
Photo Agence QMI, Maxime Deland
Une quarantaine de véhicules ont été impliqués dans un carambolage sur l’autoroute 30, à Saint-Constant, qui a fait huit blessés.

« C’est la première tempête généralisée [de la saison] », confirme André Monette, météorologue pour MétéoMédia. 

Entre 15 et 25 centimètres de neige sont tombés lundi sur la grande région de Montréal, accompagnés de rafales allant jusqu’à 55 km/h. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

« Comme il faisait froid, la neige était très volatile. C’est pour ça qu’on voyait bien l’effet du vent sur la neige. [...] Ça pouvait rendre les conditions vraiment très difficiles », dit M. Monette.

  • Écoutez l'entrevue de Mario Dumont avec Bruno Lacombe de Transports Québec sur QUB radio:   

Ces conditions hivernales ont surpris les automobilistes, si bien que quatre carambolages sont survenus sur la Rive-Sud de Montréal en 90 minutes à peine.

Le premier est survenu un peu avant l’heure du dîner sur l’autoroute 20, à Boucherville. Près d’une vingtaine de véhicules, dont des poids lourds, ont été impliqués et quatre personnes ont subi de légères blessures.

Glissant et visibilité nulle

« C’était très glissant et la visibilité était presque nulle. [...] Il y avait beaucoup de rafales », soutient Patrick Bélanger, qui s’est retrouvé près de l’accident.  

Le carambolage le plus imposant s’est produit sur l’autoroute 30, à Saint-Constant, où une quarantaine de véhicules se sont percutés, faisant huit blessés légers. 

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Stéphane Lapointe a été immobilisé une quarantaine de minutes près du lieu de l’accident, puisque la route avait été temporairement fermée à la circulation. 

« Ce tronçon-là était sur la glace ben raide tout le long », affirme-t-il.

Photo Martin Chevalier

Les autres carambolages se sont produits sur l’autoroute 20, à Saint-Mathieu-de-Beloeil, et sur l’autoroute 10, à Carignan. 

Des dizaines de sorties de route et d’accidents ont aussi été répertoriées à la grandeur du réseau routier. 

« Ça faisait un moment qu’on n’avait pas eu une bonne bordée de neige. [...] Je ne sais pas si les gens avaient perdu leurs bons vieux réflexes d’adapter leur conduite », se questionne Patrick Evans, de Radio Circulation.

Photo Agence QMI, Maxime Deland

Ailleurs au Québec

Même si la Capitale-Nationale a reçu moins de précipitations que la métropole, de bonnes rafales atteignant 85 km/h ont généré de la poudrerie le long de la vallée du Saint-Laurent. 

De son côté, la région Gatineau a enregistré la plus importante bordée du Québec. Il y est tombé entre 30 et 50 cm selon les secteurs. 

L’Estrie a pour sa part été relativement épargnée par la tempête, ne recevant que 5 à 10 cm de neige. 

« Ça a été plus doux pour eux, on a même eu des mélanges avec de la pluie à Sherbrooke », précise André Monette.

— Avec l’Agence QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.