/sports/hockey/canadiens
Navigation

Défaite du CH: toujours plus bas

Le CH s’incline contre les Coyotes et reste au 32e rang

Coup d'oeil sur cet article

Il y avait une bataille pour le sommet, quand on regarde le classement à l’envers. Tradition oblige, il y avait peu de spectateurs dans les gradins du Gila River Arena de Glendale pour la rencontre de lundi entre les deux pires équipes de la LNH.

• À lire aussi: Carey Price de retour à la case départ

• À lire aussi: Canadien: Une annonce mercredi?

• À lire aussi: «Zéro en 11»

Le Canadien a signé un chapitre de plus de sa misérable saison en trébuchant 5 à 2 contre les Coyotes. 

Déjà au 32e et dernier rang du circuit Bettman avant cet affrontement, le Tricolore (7-25-5) a consolidé son emprise sur les bas-fonds du classement. Les Coyotes (9-24-4) ont maintenant 22 points, soit trois points de plus que l’équipe de Dominique Ducharme. 

Il y a quelques mois à peine, le Canadien avait atteint la finale de la Coupe Stanley pour une première fois depuis 1993, s’inclinant en cinq matchs contre le Lightning de Tampa Bay. Mais depuis, ce bel épisode s’est transformé en cauchemar, avec une descente vertigineuse. 

Dans le cas des Coyotes, les résultats n’ont rien d’une catastrophe puisque le directeur général, Bill Armstrong, a indiqué ses intentions depuis ses débuts dans ce siège en parlant d’une reconstruction complète. 

À la fin de l’année, le CH et les Coyotes auront de grandes chances d’obtenir le premier choix au prochain repêchage qui se déroulera au Centre Bell. Si la quête de la première sélection ravive un brin d’espoir chez les partisans, ce n’est pas un sujet qui enchante les joueurs ou les entraîneurs. 

Ça fait mal

Jonathan Drouin, l’un des rares acteurs offensifs dans cette rencontre, n’a pas caché sa déception de voir son équipe rester au dernier rang de la LNH.

« Quand tu commences une saison, tu ne sais pas à quoi tu t’attends, a rappelé l’ailier. On vit des moments difficiles. C’est un cliché, mais tu essaies de rester positif. Aujourd’hui [lundi], ce n’est pas une bonne journée, pas un bon match. C’est difficile à accepter. Il reste plein de matchs, on doit oublier cette rencontre, mais ça fait mal. »

Malgré le retour au jeu de Josh Anderson, le CH a encaissé un sixième revers d’affilée (0-4-2). 

Depuis son arrivée au poste de vice-président des opérations hockey, Jeff Gorton a connu le sentiment d’une seule victoire en 14 matchs (1-10-3). Il n’a toujours pas savouré un gain en temps réglementaire.

+
Jonathan Drouin
Le Québécois était lattaquant le plus menaçant face aux Coyotes Contrairement à plusieurs vétérans, il a joué avec cur
-
Mike Hoffman
Il na absolument rien généré contre lune des pires défensives de la LNH Nick Suzuki a aussi connu un match pénible, tout comme Cole Caufield et Christian Dvorak
5
2
Première période
1-Ari: Travis Boyd (9)
(Schmaltz, Keller)5:19
2-Ari: Johan Larsson (5)
(Kessel, Mayo)8:18
3-Mon: Rem Pitlick (7)
(Drouin)15:11
Punitions: OBrien (Ari) 5:36
Deuxième période
4-Ari: Janis Moser (3)
(Sans aide)4:27
5-Mon: Ryan Poehling (5)
(Drouin, Petry)AN-11:13
6-Ari: Nick Schmaltz (2)
(Roussel, Larsson)18:02
Punitions: OBrien (Ari) 6:18, Lyubushkin (Ari) 9:34, Hoffman (Mon) 15:41, banc (Mon) (purgée par Caufield) 18:02
Troisième période
7-Ari: Clayton Keller (14)
(Schmaltz, Moser)FD-18:18
Punitions: Kulak (Mon) 4:52, Hoffman (Mon) 12:40, Romanov (Mon) 19:41
Tirs au but
Montréal 8 -11- 7 -26Arizona 9 -7- 7 -23
Gardiens:
Mon: Cayden Primeau (P, 1-3-0) et Samuel Montembeault (en 3e période) Ari: Karel Vejmelka (G, 5-14-1)
Avantages numériques:
Mon: 1 en 3, Ari: 0 en 5
Arbitres:
Ian Walsh, Kelly Sutherland
Juges de lignes:
Tyson Baker, Trent Knorr
ASSISTANCE:
9 495
Nick Schmaltz
Johan Larsson
★★
Janis Moser
★★★

Ce qu’on a remarqué...  

La vision de Drouin

Jonathan Drouin a maintenant rattrapé Nick Suzuki au sommet des marqueurs de l’équipe. Auteur de deux aides face aux Coyotes, Drouin a maintenant 19 points (6 buts, 13 passes) en 30 matchs. Si quatre joueurs ont déjà 50 points ou plus cette saison dans la LNH, Suzuki et Drouin mènent le CH avec 19 points. C’est un autre signe d’une triste saison. 

Un premier pour Pitlick

À son deuxième match avec le Tricolore, Rem Pitlick a touché la cible pour une première fois avec sa nouvelle formation. En première période, il a décoché un tir puissant et précis après une belle passe de Drouin. Il a battu le Tchèque Karel Vejmelka dans le haut du filet. En 22 matchs, Pitlick a maintenant sept buts. Suzuki et Josh Anderson ont aussi sept filets, ce qui représente un sommet chez le Canadien. Encore une fois, c’est une autre triste statistique. 

De Bienne à Glendale

Les Coyotes ont sorti un lapin de leur chapeau au dernier repêchage de la LNH en faisant confiance à un défenseur de 21 ans au deuxième tour en Janis Moser. Ils ont probablement réalisé une belle prise. Six mois après le repêchage, Moser s’établit tranquillement comme un défenseur régulier avec les « Yotes ». Il a marqué son troisième but de la saison lors de la visite du CH. L’an dernier, Moser avait récolté 30 points en 48 matchs à Bienne en Suisse. À ses 10 premiers duels dans la LNH, il a déjà cinq points (3 buts, 2 passes) et il joue près de 20 minutes en moyenne. 

À VOIR AUSSI         

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.