/news/currentevents
Navigation

Le Dr Marc Lacroix devant le conseil de discipline

Marc lacroix
Photo d'archives Marc Lacroix, Docteur

Coup d'oeil sur cet article

L’audition devant le conseil de discipline du Collège des médecins du Dr Marc Lacroix, qui fait face à neuf plaintes déontologiques, a débuté lundi par le témoignage du plaignant.

• À lire aussi: 11 infractions disciplinaires contre le Dr Lacroix pour avoir minimisé les conséquences de la COVID

• À lire aussi: Le Dr Lacroix veut faire annuler la plainte devant le Collège des médecins

S’affichant ouvertement contre le port du masque obligatoire lors de la première vague de la pandémie au printemps 2020, le Dr Lacroix, fondateur des cliniques médicales privées Lacroix, avait multiplié les entrevues à la station CHOI radio X, où il minimisait les conséquences de la COVID. Sur sa page Facebook, il avait notamment fait la promotion d’une manifestation contre le port du masque organisée en juillet par la Fondation pour la défense des droits et libertés du peuple du complotiste Stéphane Blais. 

Entrevue

Le premier témoin, l’auteur de la plainte, Olivier Bolduc, a d’abord expliqué les éléments qui ont servi de « déclic » au dépôt de sa plainte privée, soit l’entrevue que le médecin a donnée à l’animateur Jeff Fillion le 11 mai 2020. Selon le plaignant, le Dr Lacroix semble minimiser le nombre de morts dans les CHSLD, en plus de parler de « la nécessité pour une partie de la population du Québec de s’exposer au virus ». 

Il a évoqué cet extrait des propos du Dr Lacroix en ondes : « On nous a parlé de 132 nouveaux décès en fin de semaine. Est-ce que quelqu’un peut me confirmer que ce sont réellement des décès directement reliés à la COVID ou si c’était une pneumonie ou si c’était une influenza ? On ne les teste pas, les gens ». 

Selon M. Bolduc, « il y avait un décalage dans ce que j’entendais de la bouche de l’intimé et ce que de toute évidence il se passait dans les CHSLD », a-t-il dit en rappelant que l’armée était venue en renfort. M. Bolduc a alors fait une demande d’enquête au Collège des médecins qui a mené à une intervention de sensibilisation auprès du Dr Lacroix. 

Déclarations sur Facebook

Les déclarations de Marc Lacroix sur Facebook en juillet 2020, notamment une publication où il traite l’ancien directeur national de santé publique Horacio Arruda de « bouffon » et une autre faisant la promotion de la manifestation contre le masque obligatoire devant l’Assemblée nationale, ont convaincu M. Bolduc de faire une plainte privée.

Olivier Bolduc a été contre-interrogé sur son implication avec Québec solidaire – il a été candidat trois fois pour le parti – et sur l’opinion défavorable qu’il pourrait avoir du réseau privé de médecine au Québec. Le Dr Lacroix donnera sa version des faits mardi.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.