/news/coronavirus
Navigation

Le système de santé ne tient qu’à un fil, croit une spécialiste

Coup d'oeil sur cet article

Même s’il y a eu une diminution globale des visites dans les urgences de la province, le système de santé ne tient qu’à un fil, prévient la Dre Judy Morris.  

• À lire aussi: Des restaurateurs veulent défier Québec

• À lire aussi: Retour en présentiel: des classes fermées si au moins 60% des élèves sont en isolement

«On survit parce que la province est sur pause, et parce qu’on est à des pourcentages très élevés des délestage», explique la présidente de l’Association des médecins d’urgence du Québec. 

Selon elle, si les gens sur le terrain peuvent sembler moins occupés, et que les chiffres ne sont pas aussi haut qu’ils l’ont déjà été, ce n’est pas nécessairement bon signe. 

«Il faut se rappeler que ça vient avec le coût de priver les gens de certains soins dont ils ont besoin, des chirurgies, des tests de dépistage et avec une province qui est essentiellement sur pause», souligne la spécialiste. 

*Voyez l'entrevue complète de la Dre Morris et du Dr Lizé dans la vidéo ci-dessus*

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.