/misc
Navigation

Duhaime et le PCQ sur les terres complotistes

Anne Casabonne et Éric Duhaime
Photo courtoisie, PCQ Anne Casabonne et Éric Duhaime

Coup d'oeil sur cet article

Quelques jours après avoir perdu sa seule députée à l’Assemblée nationale, Éric Duhaime dévoile à quelle enseigne il entend loger pour la prochaine campagne électorale.

En présentant Anne Casabonne comme candidate à l’élection partielle dans la circonscription de Marie-Victorin, le Parti conservateur du Québec s’enferme dans les terres complotistes et extrémistes.

Se définir tel qu’on veut être perçu

En relations publiques, on apprend à nos clients à se définir eux-mêmes avant que leurs opposants n’aient le temps de leur coller une étiquette. C’est malheureusement une leçon qu’Éric Duhaime ne semble pas avoir bien comprise.

Le PCQ veut courtiser les électeurs en faveur d’une plus grande liberté individuelle, ceux qui trouvent que le gouvernement les enterre de taxes, de paperasse et de contraintes de toute sorte. Jusqu’à maintenant, son chef, Éric Duhaime, arrivait à présenter ses positions de façon articulée et pragmatique.

Or, en choisissant Anne Casabonne comme première candidate pour le représenter, il discrédite ses bonnes idées pour engranger des appuis chez les marginaux. Ce faisant, il crache au nez des travailleurs de la santé, des personnes vulnérables, des restaurateurs et de celles et ceux qui souffrent du délestage en santé.

Un candidat, c’est un message fort

Les faits et gestes des candidats ne sont pas anodins en politique. Éric Duhaime avait certainement plusieurs options pour cette partielle importante. Au premier chef, il aurait pu se présenter lui-même.

Pourtant, il a choisi une femme dont les publications impulsives et vulgaires sur Facebook ont fait la manchette. Anne Casabonne a perdu des rôles et des contrats parce qu’elle rejette la vaccination, pas seulement contre la COVID-19, mais dans sa définition même.

Sur tous les autres enjeux de l’élection, est-ce que quelqu’un voudra vraiment la considérer comme crédible ? Quand le PCQ sera qualifié d’extrémiste Éric Duhaime n’aura que lui-même à blâmer.

À quand la candidature de Lucie Laurier ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.