/finance/business
Navigation

Beenox: le bébé de Dominique Brown dans le giron d’un GAFAM

L'entreprise qu'il a fondée sera achetée avec son propriétaire ActivisionBlizzard pour 86 milliards $

Parti un an en voilier avec sa famille, Dominique Brown vient de jeter l’ancre dans les îles Exumas aux Bahamas.
Photo courtoisie Parti un an en voilier avec sa famille, Dominique Brown vient de jeter l’ancre dans les îles Exumas aux Bahamas.

Coup d'oeil sur cet article

Dominique Brown, aujourd’hui à la tête de Chocolats Favoris, a déjà rêvé de conquérir la planète grâce aux jeux vidéo. Le fondateur de Beenox ne le cache pas, ça lui «fait tout drôle» de penser que son premier bambin en affaire est sur le point de passer dans le giron d’une compagnie du GAFAM.

• À lire aussi: Dominique Brown à la barre d’une nouvelle aventure

«Je suis vraiment fier de ce que l’entreprise est devenue et de son impact sur cette industrie, à Québec comme ailleurs», a confié au Journal l’homme d’affaires d’ici, qui vient de jeter l’ancre dans les îles Exumas aux Bahamas. 

Depuis juillet, il naviguait avec sa famille le long de la côte est américaine.

Parti un an en voilier avec sa famille, Dominique Brown vient de jeter l’ancre dans les îles Exumas aux Bahamas.
Photo d'archives

«Je ne pouvais espérer mieux que de voir l’entreprise que j’ai fondée [en 2000] continuer de se développer et d’atteindre de nouveaux sommets. Nul doute qu’elle saura se tailler une place de choix dans cette nouvelle structure», a ajouté, dans un échange sur Facebook, M. Brown.

Un record

Mardi, Microsoft a annoncé l’acquisition du développeur de jeux vidéo Activision-Blizzard, qui détient entre autres les succès Call of Duty et Candy Crush, pour la somme de 68,7 milliards $ US (86 milliards $ CA). La multinationale américaine est la propriétaire du studio Beenox, de Québec.

Si cette transaction va de l’avant, elle doit encore être approuvée par les actionnaires et les autorités réglementaires, il s’agira de la plus importante dans l’histoire du monde des jeux vidéo, très loin devant le rachat de Zynga par Take-Two pour 12,7 milliards $ US annoncé la semaine dernière.

Ce sera aussi la plus importante transaction réalisée par le géant de l’informatique, bien devant l’achat de LinkedIn pour 26,2 milliards $ US.

Parti un an en voilier avec sa famille, Dominique Brown vient de jeter l’ancre dans les îles Exumas aux Bahamas.
Photo d’archives

Call of Duty au tableau de chasse

Ces dernières années, Beenox a notamment collaboré au développement de différents opus de la franchise Call of Duty. Le studio de la capitale nationale a également travaillé sur Spider-Man, Guitar Hero et Skylanders

Aujourd’hui, plus de 400 personnes travaillent chez Beenox. Ils étaient une trentaine en 2005 lorsque M. Brown, âgé alors de 34 ans, a décidé de vendre à Activision. Il est demeuré aux commandes jusqu’en 2012.

«Ça m’a fait un choc», a concédé le président de Chocolats Favoris pour décrire ses sentiments lorsqu’il a vu la transaction avec Microsoft. «C’est une grosse nouvelle pour le monde du jeu vidéo», a-t-il ajouté.

Jointe par Le Journal, une responsable chez Beenox a souligné que la compagnie était « excitée par cette nouvelle », mais qu’elle ne pouvait malheureusement pas commenter, pour le moment.

Une bonne nouvelle

En absorbant Activision, Microsoft deviendrait le troisième plus gros acteur de l’industrie vidéoludique en termes de chiffre d’affaires derrière le chinois Tencent et le japonais Sony, fabricant de la PlayStation.

Le groupe, qui commercialise les consoles Xbox depuis 20 ans, était déjà un poids lourd de ce marché estimé à 173,7 milliards $ US.

La directrice générale de la Guilde du jeu vidéo du Québec estime que l’acquisition d’Activision par Microsoft est une bonne nouvelle.

« Microsoft est déjà très bien implantée au Québec. Cette compagnie respecte notre philosophie, notre créativité et elle connaît notre mentalité au Québec. C’est quand même positif », a répondu Nadine Gelly.

– Avec l’AFP

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.