/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: les hospitalisations devraient diminuer dans les prochaines semaines

COVID-19: les hospitalisations devraient diminuer dans les prochaines semaines
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le nombre de nouvelles entrées dans les centres hospitaliers et de lits occupés en raison de la COVID-19 devrait diminuer d’ici la fin du mois de janvier au Québec, selon les projections de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). 

• À lire aussi: Enquête de la coroner: «Même dans un monde idéal, on aurait eu des impacts», dit l’avocat des CIUSSS

• À lire aussi: L’Ontario se déconfinera graduellement à partir du 31 janvier

Basées sur les données collectées jusqu’au 17 janvier, les prévisions laissent ainsi entendre que les nouvelles hospitalisations devraient tourner autour de 200 par jour au terme des deux prochaines semaines.

Le nombre de lits occupés devrait quant à lui se stabiliser autour de 3000, un total qui reste tout de même «bien au-delà du niveau 4 récemment défini par le ministère de la Santé et des Services sociaux», a rappelé l’INESSS.

  • Écoutez l'entrevue de l'analyste en politiques publiques, Patrick Déry, avec Benoit Dutrizac sur QUB Radio:

Aux soins intensifs, une stabilisation devrait s’observer autour du niveau 3, ce qui correspond à 300 patients pris en charge dans ce service.

L’INESSS a toutefois souligné que ces projections ne prennent pas en compte les récentes modifications aux mesures sanitaires dans la province ni les effets de la rentrée scolaire qui a finalement eu lieu le 18 janvier dernier.

«Comme la période actuelle comporte beaucoup d’incertitudes, ces projections doivent être interprétées avec une grande prudence», a insisté l’organisation.

Une stabilisation depuis plusieurs jours

En ce qui concerne le portrait de la semaine du 8 au 14 janvier, l’INESSS a remarqué qu’une croissance exponentielle des hospitalisations n’a pas été observée par rapport à la semaine précédente, même si le «nombre demeure toutefois très élevé».

Environ 11 % des cas hospitalisés nécessitent par ailleurs un passage aux soins intensifs.

Ces données arrivent alors que le premier ministre François Legault doit faire le point sur la situation pandémique mercredi à 14 h.

À VOIR AUSSI :  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.