/news/coronavirus
Navigation

Faux passeports vaccinaux: l'UPAC enquête sur une trentaine de dossiers

Coup d'oeil sur cet article

L’Unité permanente anticorruption (UPAC) a indiqué jeudi matin à TVA Nouvelles qu’une trentaine de dossiers d’enquête sont ouverts et actifs en lien avec les faux passeports vaccinaux.  

• À lire aussi: Incohérent, le passeport vaccinal?

En entrevue, le porte-parole de l’UPAC, Mathieu Galarneau, a lancé une mise en garde aux citoyens qui seraient tentés d’en produire ou d'en faire usage.

«On travaille avec les corps policiers et la Sûreté du Québec afin de bien traiter ces cas-là. Si les gens constatent dans leur entourage que des citoyens utilisent de faux passeports vaccinaux, ils peuvent entrer en contact avec nous en remplissant le formulaire de dénonciation sur le site web ou en appelant au 1-844-541-UPAC.» 

Les citoyens pris en défaut seront accusés au criminel et sont même passibles de peines d’emprisonnement.

L’UPAC souhaite garder confidentielles les techniques employées «de manière à ne pas nuire à la collecte de la preuve et à la réputation des gens qui pourraient être impliqués».    

  • Écoutez la chronique judiciaire de l’ex-juge Nicole Gibeault sur QUB radio   

L’UPAC travaille aussi en collaboration avec le ministère de la Santé et des Services sociaux ainsi que le Directeur des poursuites criminelles et pénales afin d’identifier des infractions potentielles et d’assurer le bon traitement des dossiers identifiés.

Le ministère de la Santé enquête depuis le jour 1

D’ailleurs, selon nos informations, le ministère de la Santé du Québec mène des opérations de vérifications depuis l’entrée en vigueur du passeport vaccinal le premier septembre dernier. Toujours selon nos sources, les vérifications sont faites en fonction de trois critères:

  • Comment des cas ont pu être inscrits entre 22 h et 6 h du matin
  • Comment on peut avoir reçu deux doses la même journée
  • Comment on peut parfois avoir eu des doses de vaccin dans un intervalle de moins de 21 jours.

À VOIR AUSSI :           

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.