/news/politics
Navigation

Dominique Anglade boycotte une réunion avec Legault

Coup d'oeil sur cet article

La cheffe du Parti libéral du Québec (PLQ), Dominique Anglade, a refusé vendredi de prendre part à une deuxième rencontre téléphonique avec François Legault.

• À lire aussi: Gestion de la pandémie: Legault plonge le Québec dans la «noirceur», selon Anglade

• À lire aussi: Anglade plaide pour le retour du sport

Celle-ci juge que ces réunions servent à instrumentaliser les chefs d’opposition et ne sont que de la poudre aux yeux.

«Il n’y a pas de collaboration. On ne ressort pas de ça avec de l’information pertinente qui nous permet de porter la voix de beaucoup de Québécois qui aimeraient avoir un plan de match», a clamé la cheffe du PLQ en entrevue à TVA Nouvelles.

Du côté des autres partis d’opposition, on refuse d’imiter Mme Anglade en claquant la porte de ces rencontres, tout en étant très critique face à ces réunions téléphoniques.

«Je préfère que le Parti Québécois maintienne une pression et ne laisse pas une chaise vide», affirme le chef péquiste, Paul St-Pierre Plamondon. «Quiconque a participé à la rencontre de vendredi dernier vous dirait que c’est un simulacre. C’est vraiment pour faire semblant», ajoute-t-il.

«Mon rôle, c’est aussi de talonner François Legault pour s’assurer qu’il prenne les meilleures décisions possible et qu’il fasse le moins d’erreurs possible», soutient quant à lui le chef parlementaire de Québec solidaire, Gabriel Nadeau-Dubois.

Par ailleurs, la rencontre de ce vendredi entre François Legault, Gabriel Nadeau-Dubois et Paul St-Pierre Plamondon a été plutôt tendue. Le leader de Québec solidaire a réclamé au premier ministre les avis de la Santé publique sur l’application du couvre-feu. 

Le gouvernement a laissé entendre qu’il les remettrait prochainement aux oppositions.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.