/news/society
Navigation

Manawan: surnommée «Panawan» en raison des pannes d'électricité récurrentes

Coup d'oeil sur cet article

La réserve Atikamekw de Manawan, située dans Lanaudière, a été privée d’électricité pendant près de 12 heures en pleine vague de froid. 

• À lire aussi: Hydro-Québec: des records de consommation causés par les temps glacials

• À lire aussi: Le numéro un mondial a les yeux rivés sur le Québec­­

• À lire aussi: Énergie : les États-Unis maintiennent la pression sur le Mexique

«Ce sont des situations qui sont malheureusement courantes et récurrentes parce que le réseau est vieux de 40 ans», déclare Paul-Émile Ottawa, chef du conseil des Atikamekw de Manawan. 

Selon ses dires, Manawan est même surnommée «Panawan» en raison des pannes de courant récurrentes.

«Lors de l’installation de la ligne électrique à Manawan en 1979, on a fait fi un peu des règles de l’art (...) donc on est pris avec ça aujourd’hui» explique-t-il.

M. Ottawa confirme qu’il y a eu des interventions visant à améliorer et fiabiliser le réseau au cours des dernières années, mais il souligne qu’il y a encore beaucoup de travaux requis pour «assurer la sécurité et la santé des gens de Manawan».

«Beaucoup de nos gens dépendent de l’électricité pour leurs traitements médicaux», dit-il.

Au sujet du froid intense qui rend la situation de la communauté atikamekw encore plus précaire lorsqu’elle est privée de courant, le chef du conseil affirme que «de nombreuses unités de logement ne sont pas munies de chauffage d’appoint comme un poêle à bois».

«Des mesures ont été mises en place, et puis on a comme transgressé un petit peu les mesures de confinement. On demande aux gens de se réchauffer chez la famille ou chez des voisins, tout en faisant attention pour ne pas que le virus se propage » précise-t-il.

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.