/lifestyle/family
Navigation

Pour la santé de vos animaux: n’étirez pas trop l’élastique

0122 animo
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, quand j’ai entendu le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, prononcer la phrase « On a étiré l’élastique au maximum... » en parlant du système de santé, j’ai soudainement eu envie d’écrire une chronique relativement à cette expression bien québécoise. Parce que c’est quelque chose que l’on voit souvent en médecine vétérinaire par rapport à la santé des animaux de compagnie et qui devrait être évité à tout prix dans les conditions actuelles de délestages et de retards vécus dans les établissements vétérinaires.

Voici quelque chose que l’on voit souvent en médecine vétérinaire et qui est plutôt triste : des propriétaires d’animaux qui ont étiré l’élastique au maximum ou trop longtemps. Vous le savez bien, non ? Quand on étire un élastique au maximum, jusqu’à ce qu’il cède d’un coup sec et qu’il nous « pète » au visage, ça fait mal ! Quand un animal est malade et que l’on tarde à consulter un médecin vétérinaire, son état de santé peut éventuellement se détériorer très rapidement, comme l’élastique qui cède d’un seul coup. 

Oui, certains propriétaires d’animaux attendent trop longtemps avant de consulter un médecin vétérinaire, au point où ils se retrouvent avec un animal vraiment très mal en point. Et, cet animal demandera alors beaucoup plus de soins que s’il avait été vu plus tôt, au début de sa maladie. Je ne m’attarderai pas ici sur les diverses raisons qui sous-tendent ce comportement humain, mais j’aimerais conseiller à ceux qui ont cette tendance à étirer l’élastique de la santé de leur animal de ne pas le faire, surtout par les temps qui courent. Plusieurs établissements vétérinaires sont surchargés dans le contexte de la pandémie et les délais pour voir un médecin vétérinaire sont allongés.

Avoir le bon réflexe

Ouvrez les yeux et soyez attentifs à vos animaux. Contactez votre médecin vétérinaire et prenez rendez-vous plus rapidement que trop tard quand vous constatez que votre animal est malade, peu importe le ou les symptômes. Le réflexe d’attendre pour voir si ça passe tout seul n’est peut-être pas le meilleur qui soit dans les circonstances actuelles.

Voici deux exemples concrets pour mieux comprendre l’enjeu.  

1. Un chien qui boit plus d’eau et urine plus souvent qu’avant pourrait être atteint de diabète, mais s’il n’est pas soigné dans un délai raisonnable, il pourrait alors développer une complication majeure (une acidocétose diabétique) qui pourrait alors n’être soignée que dans un centre d’urgence, aux soins intensifs, et non par son vétérinaire habituel. 

2. Un chat qui ne mange plus pourrait, entre autres, être atteint d’un problème rénal. Cependant, s’il n’est pas pris en charge assez tôt et soigné adéquatement, son état pourrait se détériorer au point où il devra alors être hospitalisé pour s’en sortir. 

Alors, en cas de doute, contactez votre établissement vétérinaire et ne remettez pas cela à plus tard.

Par ailleurs, voici quelques autres conseils en attendant de voir votre médecin vétérinaire pour un animal malade :

  • N’hésitez pas à faire un suivi téléphonique auprès de votre médecin vétérinaire si les choses changent et que l’état de votre animal évolue négativement.
  • Ne vous fiez pas aux conseils de Dr Google, aux remèdes de grands-mères glanés sur internet ou aux conseils du voisin. Plusieurs peuvent nuire au lieu d’aider et ne s’appliquent probablement pas à votre animal. Rappelez-vous que pour un symptôme X, il y a souvent plusieurs causes possibles et pas de traitement universel.
  • Ne soignez pas votre animal vous-même avec des médicaments humains ou les médicaments d’un autre animal. Certains médicaments humains ou ceux prescrits pour un animal peuvent être toxiques ou inadéquats pour votre animal. Vous ne voudriez pas ajouter un problème...
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.