/misc
Navigation

Les téteux de subventions

bloc théâtre theater
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Les « tartisses » qui vivent aux crochets de la société ! C’est souvent en ces termes élogieux qu’on parle des artistes sur les réseaux sociaux.

Mise au point : ce sont les institutions qui sont subventionnées, pas les artistes. Un artiste peut toutefois demander une bourse pour un projet spécifique.

C’est juste des « artisses »

Depuis bientôt deux ans de pandémie, le secteur des arts vivants a subi de très lourdes pertes, et ce presque dans l’indifférence totale. Ça ne fait pas la une.

On monte des spectacles pour mieux les annuler ou les reporter aux calendes grecques. La Culture représente un secteur important de notre économie, et la Culture souffre !

On voudrait bien rouvrir les salles, mais à quel prix ?

À 50 % de capacité ? Ce n’est pas vraiment rentable. Aussi, comment éviter la contamination sur scène sans mettre toute une production en péril. À la télé, on peut reporter Star Académie et programmer une autre émission. Au théâtre, on se revire plus difficilement sur un dix cents.

Molière vient tout juste de fêter son 400e anniversaire !

À son époque, un comédien n’avait même pas droit à une sépulture décente. L’Église obligeant les comédiens à renoncer solennellement à leur profession avant de recevoir les derniers sacrements. Molière, foudroyé d’un malaise sur scène, mourut chez lui, sans pouvoir abjurer sa profession de comédien.

Louis XIV a dû intervenir auprès de l’Église afin que Molière puisse reposer en terre chrétienne. On l’enterra en pleine nuit !

Il remonterait à loin ce mépris que certains cultivent encore envers les artistes...

Aujourd’hui, hors du vedettariat, point de salut. Mais tous ces travailleurs de l’ombre, les metteurs en scène, scénographes, auteurs, créateurs de costumes et tant d’autres artisans du spectacle méritent aussi que leur travail soit reconnu.

En espérant des jours meilleurs, les travailleurs du secteur culturel, les soi-disant « téteux » de subventions marchent la tête haute et vous saluent bien bas.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.