/finance/opinion/columnists
Navigation

Des statistiques officielles vraiment loin de la réalité

Boost sales and increase profit, achieve sales target or develop business growth, inflation and price concept, shopping cart or trolley on fast rocket booster flying hight in the sky.
Illustration Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Le taux d’inflation a atteint 5,1 % au Québec en décembre, la plus forte augmentation depuis près de 40 ans. Mais la hausse réelle du coût de la vie est beaucoup plus élevée, et il est temps que Statistique Canada le réalise. 

C’est l’organisme qui a le mandat de produire, chaque mois, un rapport sur l’inflation. Mais l’agence fédérale se base sur un calcul erroné, qui sous-estime largement l’impact de l’inflation sur notre portefeuille. 

L’augmentation du coût de la vie se situe probablement entre 6 % et 7 %, contrairement au « chiffre officiel ». Aux États-Unis, d’ailleurs, l’inflation était de 7 % en décembre dernier. Contrairement à nos voisins du Sud, Statistique Canada ne tient pas compte du prix des véhicules d’occasion dans son calcul. Or, il s’agit actuellement d’un facteur incontournable à l’origine des pressions inflationnistes qui nous frappent en ces temps de pandémie.

Des minounes qui valent de l’or

En décembre, le prix des véhicules d’occasion a bondi de 37,3 % par rapport à l’année précédente. C’est énorme ! Une « minoune » qui valait 3000 $ en 2020 vaut désormais 4120 $. 

Au Canada, le marché automobile subit le même sort : pénurie d’inventaire, et prix qui montent en flèche. J’ai personnellement acheté un véhicule neuf l’an dernier. Aujourd’hui, je pourrais le vendre plus cher que mon prix d’achat. C’est le monde à l’envers !  

  • Écoutez Yves Daoust, directeur de la section Argent du journal de Montréal et du Journal de Québec, sur QUB radio :   

Le problème est que cette hausse du prix des véhicules d’occasion ne se reflète pas dans les calculs de Statistique Canada. L’agence parle « d’un manque de données suffisamment détaillées » pour intégrer ce facteur dans son calcul de la hausse du coût de la vie. 

Depuis des années, des pays comme la Grande-Bretagne et les États-Unis ont intégré le prix des voitures d’occasion dans leur calcul. Si l’objectif de l’inflation est de déceler le mouvement général des prix, chez nous, il nous manque une importante pièce du casse-tête. 

Aliments

Le coût des aliments a augmenté de 5,9 % sur un an selon les « chiffres officiels ». Je ne sais pas pour vous, mais ma facture au supermarché a augmenté de pas mal plus ! 

Statistique Canada semble aussi sous-estimer l’inflation alimentaire qui touche particulièrement les plus démunis. Par exemple, l’agence estime que le prix du ketchup a augmenté de 11 %. Comment arrive-t-elle à ce calcul ? La bouteille Heinz de 1 litre se vendait 4,99 $ en 2020. Aujourd’hui, son prix des de 5,79 $. Il s’agit d’une augmentation de prix de 16 % ! 

Même chose pour le prix du beurre, qui n’aurait augmenté que de 6,3 % depuis l’an dernier. Or, la livre de beurre Lactantia qui se vendait 5,99 $ en 2020 se vend maintenant 7,29 $. Il s’agit d’un bond réel de 22 % !

Sur sa page web, Statistique Canada détaille ses méthodes de calculs, mais ne dévoile jamais sur quelles marques ou quels supermarchés elle se base. Elle reste aussi muette sur son traitement des données.

Ajustements

Le calcul de l’inflation est une donnée hyper importante. La pandémie a créé des déséquilibres majeurs et une évolution rapide des prix. Nos politiques publiques sont influencées par les chiffres officiels de l’inflation qui guident les choix de nos décideurs. Doit-on augmenter les taux d’intérêt ? De combien ? Les gouvernements doivent-ils cesser leurs mesures de soutien ?

À l’heure actuelle, on semble sous-estimer l’ampleur de la hausse du coût de la vie au Canada. La méthodologie de l’Indice des prix à la consommation de Statistique Canada ne nécessite peut-être pas une refonte complète, mais elle a certainement besoin d’être peaufinée. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.