/lifestyle/health
Navigation

Les boissons chaudes qui réconfortent

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Coup d'oeil sur cet article

Les boissons chaudes sont des plus réconfortantes en hiver. Si certains ne jurent que par le café, d’autres se sont initiés au thé ou encore aux boissons en vogue comme le matcha, le chaï et le curcuma latté. Tour d’horizon des bienfaits de ces boissons !

LE THÉ 

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Le thé est, après l’eau, la boisson la plus consommée dans le monde. Toutes les sortes de thé (blanc, vert, oolong, noir) proviennent de l’arbuste Camellia Sinensis. 

Le thé contient de la caféine (théine) et des polyphénols comme les catéchines et les théaflavines. Les catéchines se retrouvent en plus grande proportion dans le thé vert, car l’inactivation des enzymes lors du procédé de transformation prévient leur oxydation. Quant aux théaflavines, elles se forment lors de l’oxydation des feuilles de thé noir. 

  • Diminuerait le risque de plusieurs types de cancer (surtout le thé vert) 
  • Diminuerait le risque de maladies cardiovasculaires 
  • Pourrait diminuer le risque de maladies neurodégénératives  

► Quand le thé, comme toute autre boisson chaude, est consommé trop chaud (130-140 °F ou 54-60 °C), il y a une hausse du risque de cancer de l’œsophage et de l’estomac. 

LE CAFÉ 

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Contrairement à la croyance populaire, la littérature scientifique sur le café suggère que sa consommation aurait des effets bénéfiques pour la santé. Il contient des centaines de composantes bioactives, comme la caféine, et de nombreux polyphénols. Les études populationnelles, même si elles ne confirment pas un lien de causalité, fournissent des hypothèses fort alléchantes. 

  • Réduirait le risque de diabète de type 2 
  • Réduirait le risque de cancer du foie 
  • Diminuerait le risque de maladie de Parkinson  

► La consommation de 3 à 4 tasses par jour générerait le plus de bénéfices. Quant à ses effets néfastes, nommons la hausse du risque de fractures osseuses chez la femme, l’augmentation du risque de cancer du poumon chez les fumeurs et le risque pour les femmes enceintes (notamment de donner naissance à un bébé de petit poids). 

Les boissons tendance 

Matcha latté 

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Le matcha est un type de thé vert dont les feuilles séchées sont broyées pour obtenir une fine poudre de couleur verte. Le matcha latté est une boisson préparée à partir de l’infusion dans l’eau chaude de poudre de matcha et à laquelle on ajoute du lait ou une boisson végétale chaude. La boisson peut également être sucrée. 

Le matcha contient plus de théine que les autres thés verts. Il est aussi riche en acides phénoliques, quercétine, rutine et théanine. 


Curcuma latté 

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Le curcuma latté est un breuvage qui se prépare en faisant bouillir du lait ou une boisson végétale avec du curcuma, d’autres épices (cannelle, gingembre, poivre, etc.) et du sucre (miel, sirop d’érable, etc.). Cette boisson d’un beau jaune doré ne contient pas de caféine contrairement aux boissons précédentes. Le curcuma est une épice qui contient de la curcumine, une composante aux propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. L’ajout de poivre facilite son absorption si bien que la plupart des recettes de lait d’or sont composées de curcuma et de poivre.  


Chaï latté 

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo Adobe Stock

Chaï signifie thé en hindi. En général, le chai latté se prépare en faisant bouillir des feuilles de thé (souvent noir) avec du lait (parfois mélangé avec de l’eau), un mélange d’épices (masala) et du sucre. Le mélange d’épices est généralement composé de gingembre, cannelle, cardamome, anis étoilé, fenouil, poivre et clou de girofle. 

Comme le thé, le chaï contient de la théine et des polyphénols aux propriétés antioxydantes, comme les catéchines et les théaflavines. De plus, en fonction des épices utilisées dans sa préparation, le thé chaï pourrait avoir d’autres bienfaits pour la santé. Le gingembre notamment a des propriétés anti-nauséeuses et la cannelle pourrait améliorer la glycémie. Vous l’aurez compris, on évitera d’ajouter du sucre à la préparation car les chaï lattés du commerce sont souvent riches en sucre.  

Les limites de consommation  

Les limites de consommation du thé, du café et d’autres boissons qui contiennent de la caféine (yerba maté, matcha, chaï) sont principalement déterminées par leur teneur en caféine. Une consommation excessive de caféine peut entraîner des effets secondaires indésirables tels qu’une anxiété, une irritabilité, des insomnies, des maux de tête, des tremblements légers et une accélération du rythme cardiaque. Santé Canada recommande aux adultes de ne pas consommer au-delà de 400 mg de caféine par jour, soit l’équivalent d’environ 3 à 4 tasses de café ou 8 tasses de thé. Quant aux femmes enceintes ou qui allaitent, leur consommation ne devrait pas dépasser 300 mg de caféine par jour, soit l’équivalent d’environ 2 tasses de café ou 6 tasses de thé. Cette quantité peut être inférieure chez certaines personnes en fonction de la variabilité du métabolisme et de la sensibilité individuelle à la caféine. 


Découvrez ma recette de latté santé à la citrouille (à faire avec n’importe quelle courge) sur mon blogue : www.isabellehuot.com

Warming and relaxing near fireplace with a cup of hot drink.
Photo courtoisie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.