/news/coronavirus
Navigation

Convoi de camionneurs: la sécurité des députés pourrait être menacée

Coup d'oeil sur cet article

L’important convoi de camionneurs qui se dirige vers Ottawa inquiète le sergent d’armes de la Chambre des communes.

• À lire aussi: O’Toole rencontrera des camionneurs et lance un appel au calme

• À lire aussi: Manifestation à Ottawa: la réputation des camionneurs en danger?

• À lire aussi: Convoi de camionneurs: la police d’Ottawa se prépare à l’inconnu

Celui-ci a envoyé un courriel aux députés fédéraux, pour prévenir ceux qui se trouveraient dans la capitale vendredi ou samedi de ne pas se rendre sur la colline Parlementaire. 

Il leur a aussi transmis plusieurs consignes, leur enjoignant de barrer les portes de leur logis et de s’assurer d’être en sécurité en tout temps. 

«Si on a ce genre d’indications là, c’est qu’il y a des risques de grabuge», estime Kristina Michaud, députée du Bloc québécois et porte-parole en matière de sécurité publique. 

Le message du sergent d’armes indique aussi que des «gens qui sont proches du convoi» ont tenté, par les médias sociaux, de trouver et diffuser les adresses personnelles des députés de la région d’Ottawa-Gatineau. 

«Donner des informations sur les résidences privées, c’est illégal», prévient le chef adjoint du NPD, Alexandre Boulerice. 

Le sergent d’armes demande aussi aux députés de ne pas entrer en contact avec les manifestants et de contacter les services d’urgence en cas de problème.

M. Boulerice et Mme Michaud dénoncent tous deux le fait que le Parti conservateur appuie le mouvement du «Convoi pour la liberté».

«Je ne comprends pas que le Parti conservateur [puisse] être associé d’une quelconque manière à ces trouble-fête», a dit le député Boulerice. 

Kristina Michaud explique d’ailleurs avoir reçu des messages qui «s’apparentent à de l’intimidation», puisqu'on l'y prévient qu’elle ferait mieux de ne pas se trouver sur la colline Parlementaire au cours de la fin de semaine. 

«Je pense qu’il faut relativiser les choses et lancer un appel à la prudence», estime-t-elle.   

  • Écoutez Yasmine Abdelfadel et Dominic Vallières sur QUB radio:   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.