/misc
Navigation

Bonsoir A-Rod est parti !

BBO-BBA-154120157
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

D’entrée de jeu, je tiens à préciser que je respecte les membres de l’Association des chroniqueurs de baseball de l’Amérique.

Ils se sont prononcés mardi pour permettre à David Ortiz de faire son entrée au Temple de la renommée du baseball.

L’association compte plus de 700 membres affectés à la couverture du baseball pour des journaux, des magazines et des sites internet. Parmi ces journalistes, certains n’ont même pas une équipe qui évolue dans leur cour.

Cependant, cette association, qui met en doute le caractère d’un joueur, n’ose pas se tourner vers des commentateurs pour être éclairée dans le processus du vote. Des experts de la trempe des Jacques Doucet et Claude Raymond, des Expos, et Vince Scully, des Dodgers, ont vu plus de joueurs à l’œuvre que la majorité des journalistes qui ont le droit de voter.

« Big Papi »

Revenons maintenant à l’intronisation de David « Big Papi » Ortiz au Temple de la renommée. Ses chiffres en carrière lui ouvrent toutes grandes les portes du panthéon. En Séries mondiales, c’est lui qui a la meilleure production offensive de l’histoire du baseball dans des situations déterminantes.

En 1991, le commissaire du baseball Fay Vincent a banni l’utilisation des PED (substances améliorant les performances) sauf que le baseball majeur a attendu en 2003 pour implanter des méthodes de dépistage de l’utilisation des PED.

En 2009, le quotidien New York Times y allait d’une manchette retentissante en affirmant que Big Papi avait consommé des substances illicites. Mais la source des tests sur laquelle s’appuyait le journal était supposément anonyme. Papi a toujours nié ces affirmations. 

Quelques années plus tard, le commissaire Rob Manfred a déclaré qu’il serait injuste d’exclure Ortiz du Temple de la renommée en se fiant à seulement ce test.

Les journalistes ont écouté à la lettre les recommandations du commissaire. Je tiens à vous rappeler que je suis totalement d’accord pour que Papi
soit immortalisé par les grands du baseball.

Bonds, Clemens et les autres

Barry Bonds et Roger Clemens n’ont pas eu le même privilège que David Ortiz. Leurs chances d’être immortalisés s’amenuisent. Durant leur carrière, plusieurs joueurs utilisaient ces produits dopants sans crainte d’être suspendus, car le système de dépistage n’était pas instauré. Deux poids deux mesures.

Les Red Sox et les Astros ont été reconnus coupables d’avoir triché pour remporter la Série mondiale. Aucune suspension d’un joueur, le titre ne leur a jamais été retiré et encore pire, le gérant des Astros, A.J. Hinch, est revenu dans le baseball majeur avec les Tigers de Detroit, et l’entraîneur adjoint, Alex Cora, gère les Red Sox malgré le fait qu’ils ont été suspendus par le baseball majeur pour leur participation à la tricherie.

Où sont les membres de l’Association des chroniqueurs de baseball de l’Amérique qui n’ont pas fait de pression afin que le baseball majeur bannisse à vie Hinch et Cora qui ont mis en doute l’intégrité du baseball ? C’est plus facile de dénigrer les joueurs que l’entreprise du baseball majeur.

Bonsoir A-Rod

Un autre dont les chances d’avoir une plaque visée au mur du grand hall à Cooperstown sont quasi nulles est l’ex-joueur étoile des Yankees de New York, Alex Rodriguez.

A-Rod a été suspendu une partie de la saison 2013 et toute la campagne 2014 pour l’utilisation des PED. Le baseball majeur n’a jamais appuyé Bonds, Clemens et tous les autres fautifs et avec raison. Cependant, ils ont permis à Mark McGwire et Barry Bonds d’être des entraîneurs adjoints avec des formations du baseball majeur. Pour ajouter au comble du ridicule, les décideurs du baseball n’ont jamais mis de bâtons dans les roues à Alex Rodriguez qui a tenté d’acheter les Mets de New York.

Bonsoir tu es parti Alex, car comme il l’a certainement constaté, c’est plus facile pour lui de tenter d’acheter une équipe que d’avoir les clés du Temple de la renommée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.