/world/pacificasia
Navigation

Chine: un projet phare de Xi Jinping confiné avant les JO de Pékin

CHINA-POLITICS-CONGRESS
Photo d'archives, AFP Le président chinois Xi Jinping

Coup d'oeil sur cet article

Les autorités chinoises, en catimini, ont partiellement confiné cette semaine une grande ville nouvelle près de Pékin après quelques cas de COVID-19, une décision prise quelques jours avant le début des JO d’hiver.

• À lire aussi: Les boycotts diplomatiques des JO de Pékin

• À lire aussi: Pékin dépiste un quartier entier à deux semaines des Jeux olympiques 2022

Quelque 1,2 million d’habitants de la Nouvelle zone de Xiong’an, à environ 100 kilomètres au sud de la capitale, ont interdiction d’entrer ou de sortir de leur quartier résidentiel, a indiqué vendredi à l’AFP un responsable sanitaire.

Projet-phare du président Xi Jinping, la zone économique de Xiong’an, encore en cours d’extension, se veut un modèle de développement urbain et de «ville verte». Elle vise également à décharger Pékin de certaines fonctions administratives.

Les confinements sont annoncés publiquement en Chine. Mais dans ce cas précis, les restrictions semblent avoir été introduites en catimini.

«On s’attend à ce que ce (confinement) dure environ une semaine», a expliqué à l’AFP le responsable sanitaire du comté de Xiong, l’un des trois qui constituent la Nouvelle zone de Xiong’an.

Le confinement a commencé mardi, a-t-il ajouté. Le même jour, les autorités d’un autre comté de la zone avaient fait état de cinq nouveaux cas positifs au coronavirus.

La Chine a quasiment éradiqué le COVID de son sol depuis le printemps 2020, à l’exception de quelques foyers sporadiques, notamment ces dernières semaines à Pékin et dans la grande ville portuaire voisine de Tianjin.

À l’approche des Jeux olympiques d’hiver, les autorités sanitaires sont mobilisées pour éviter toute reprise épidémique, notamment dans la capitale et aux alentours.

La Chine, où le coronavirus a été détecté pour la première fois fin 2019, adopte une stratégie dite «zéro COVID» qui consiste à tout faire pour empêcher la survenue de nouveaux cas et pour assurer une activité normale dans le pays.

Des confinements ciblés, des quarantaines obligatoires à l’arrivée sur le territoire et de vastes campagnes de dépistage ont permis d’avoir des chiffres de contamination très bas, sans commune mesure avec ceux de nombreux pays du monde.

La Chine a rapporté vendredi seulement 39 nouveaux malades du Covid.

Les JO d’hiver se tiendront dans une bulle sanitaire qui doit permettre d’éviter tout contact entre les participants et la population générale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.