/news/education
Navigation

Des élèves cultiveront des légumes sur le toit de leur école

Des élèves cultiveront des légumes sur le toit de leur école
PHOTO COURTOISIE

Coup d'oeil sur cet article

Des légumes et des herbes pousseront sur le toit d’une école secondaire de Mont-Saint-Hilaire qui sera transformé en jardin pédagogique l’automne prochain. Le but: initier les élèves à l’autosuffisance alimentaire. 

«Nous avons la responsabilité de préparer les citoyens de demain et il faut amener les jeunes à cultiver eux-mêmes et à être plus autonomes. La pandémie a sans doute accéléré cette prise de conscience collective, quoique ce mouvement était déjà bien entamé avant la crise sanitaire», souligne le directeur général du Collège Saint-Hilaire, Jean-François Guay.

Des élèves cultiveront des légumes sur le toit de leur école
Mathieu Ste-Marie / Agence QMI

Cette terrasse verte d’une superficie de 5000 pieds carrés comprendra une serre de 250 pieds carrés dans laquelle seront cultivés des produits maraichers, dont une partie sera redistribuée aux banques alimentaires.

Selon la responsable du projet, Marie-Ève Lachance, il s’agit d’une rare école au Québec, peut-être même la seule, à avoir un jardin pédagogique sur son toit. «Nous espérons pouvoir inspirer d’autres écoles. À l’heure actuelle, certaines entreprises le font», affirme-t-elle.

En plus d’être sensibilisés à l’autonomie alimentaire, les 670 élèves du collège pourront être initiés à la robotique, à l’entrepreneuriat agricole et à l’adoption de comportements écoresponsables. Ainsi, la serre sera munie d’équipements de robotique agricole, d’un système de récupération des eaux ainsi que d’un système technologique de surveillance et d’autogestion. De plus, des semences biologiques seront utilisées et un programme de type «coop jeunesse agricole» sera développé.

Des élèves cultiveront des légumes sur le toit de leur école
PHOTO COURTOISIE

Succès monstre pour la campagne de financement

Ce projet s’ajoute aux nombreuses actions environnementales de ce collège privé situé au pied du Mont-Saint-Hilaire qui a éliminé les bouteilles de plastique et participe chaque année à la collecte de matières organiques dans la région de la Montérégie. L’établissement, dont le slogan est «Apprendre, c’est dans ma nature», s’est également engagé à favoriser l’écoresponsabilité en signant le Pacte de l’école secondaire auquel 70 écoles québécoises ont adhéré.

La terrasse verte pédagogique, qui commencera à être installée ce printemps, pourra voir le jour grâce à la Fondation Collège Saint-Hilaire qui a amassé pas moins de 100 000 $ avec sa campagne de financement sur la plateforme La Ruche. Comme la Fondation a atteint son objectif, le Fonds Mille et UN pour la jeunesse, lancé par Québec, va doubler le montant, ce qui donnera un total de 200 000 $ qui sera principalement dédié à l’aménagement de la serre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.