/news/coronavirus
Navigation

Des pierres et des insultes lancées à des ambulanciers à Ottawa

Des pierres et des insultes lancées à des ambulanciers à Ottawa
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Des ambulanciers paramédicaux d’Ottawa ont demandé des escortes policières pour les accompagner lorsqu’ils doivent se déplacer à pied au centre-ville après qu’une ambulance ait été la cible de jet de pierres et d’insulte raciste.

• À lire aussi: Positif à la COVID-19, Trudeau réagit à la manifestation des camionneurs

• À lire aussi: «Convoi pour la liberté»: les camionneurs campent toujours à Ottawa

• À lire aussi: «Convoi de la liberté»: tout ce qu'il faut savoir sur la manifestation qui se prolonge à Ottawa

Des individus faisant partie du «convoi pour la liberté» auraient lancé des pierres sur une ambulance au cours de la fin de semaine, selon ce qu’a rapporté Jocelyne Marciano, cheffe des opérations du Service paramédic d'Ottawa, au Ottawa Citizen.

Des pierres et des insultes lancées à des ambulanciers à Ottawa
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Lorsque l'ambulancier est sorti pour constater les dégâts sur son véhicule, les manifestants lui auraient crié des insultes raciales, a-t-elle ajouté.

Les paramédics ont finalement demandé des escortes policières au cours de la fin de semaine pour se sentir en sécurité et pouvoir se déplacer à pied dans le centre-ville dans des zones fermées à la circulation en raison du convoi de camions.

«Pendant les deux premiers jours [de la manifestation], ils n'ont pas senti que leur vie était menacée, mais ils ne se sentaient pas en sécurité comme dans une situation de fête du Canada», a indiqué Jocelyne Marciano.

Grâce à ses escortes, les choses se sont améliorées, a-t-elle affirmé.  

  • Écoutez l’entrevue de David Morin, titulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l'extrémisme violents   

Un incident impliquant un camion près de la colline Parlementaire 

Les autorités ont dû intervenir lundi à Ottawa à la suite d’un «incident» impliquant un camion près d’un barrage policier aux abords de la Colline du Parlement.

L’information a été confirmée par Paramjit Singh, porte-parole du service de police d’Ottawa, dans un courriel envoyé à Global News.

«Il n’y a pas eu de blessés et la situation s’est calmée», a ajouté M. Singh sans s’avancer sur la forme qu’a pris cet «incident».

Le corps policier avait préalablement mentionné que l’incident avait lieu sur la rue Wellington, près de la Colline du Parlement, où des manifestations ont lieu depuis vendredi dernier.

À voir aussi