/finance/business
Navigation

Des fromageries forcées d'augmenter leurs prix

Coup d'oeil sur cet article

La hausse du prix du lait de 8,4 % accordée aux producteurs par la Commission canadienne du lait oblige des fromageries à hausser également le prix de leurs produits.

«Ça fait quand même mal, ça va faire mal dans les prochains mois», a affirmé Marc-André Gosselin, directeur général de la Fromagerie Victoria. À la fromagerie du Presbytère à Saintte-Élisabeth-de-Warwick, les produits connaissent une hausse de 5 à 8%. C’est la première fois en 12 ans que les prix augmentent.

«On voulait que ce fromage soit accessible le plus possible au plus de gens possibles. Par contre, là, on nous l’impose quasiment», a expliqué Jean Morin, propriétaire de la fromagerie du Presbytère.

Les artisans fromagers espèrent que les consommateurs resteront fidèles aux produits locaux et qu’ils accepteront de payer leur poutine quelques dollars de plus.

«Pour la poutine, le bon fromage en grain, c'est important; chez nous, on en met beaucoup, donc c’est sûr que ça va être touchés!», s’est exclamé Marc-André Gosselin. 

À voir aussi

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.