/news/consumer
Navigation

Encore des mois à faire bouillir l'eau: entre découragement et résilience

Coup d'oeil sur cet article

L'avis d'ébullition préventif qui perdure depuis deux mois à Shawinigan, en Mauricie, commence à peser lourd pour plusieurs, d’autant plus qu’un retour à la normale n’a été annoncé que pour l’été, au plus tôt.

• À lire aussi: Avis d'ébullition: encore des mois d'attente à Shawinigan

À l'aréna du secteur Grand-Mère, où les citoyens peuvent se ravitailler en eau potable, une centaine de personnes par jour défilent pour y remplir leurs contenants d'eau.

«Je viens aux deux jours», a confié un utilisateur.

Un autre s'y rend moins souvent, ayant fait des provisions à son chalet. «Ça vient compliqué de toujours faire bouillir d'avance.»

Même si on souhaiterait qu'il en soit autrement, on fait contre mauvaise fortune bon cœur. «On n'a pas le choix!»

Dans les résidences pour aînés, comme la résidence Du boisé ensoleillé, ce problème s'ajoute au poids de la pandémie, même si la Ville livre de l'eau deux fois par semaine.

«On est stressés», a avoué la propriétaire, Julie Marchand. «Notre but, c’est de ne pas faire entrer la COVID et là, le fait d'avoir beaucoup de gestion par rapport à ça, c'est sûr que c'est une surcharge de travail. Étant donné qu'on a beaucoup de déficits cognitifs, il y en a qui ne comprennent pas pourquoi.»

À cette résidence, 80 litres d'eau sont nécessaires chaque jour, et ce uniquement pour la cuisine. Il faut penser à tout: rincer les pâtes, l'eau pour la soupe, le café, les sauces.

Pour les restaurateurs qui viennent à peine d'ouvrir les cuisines, le manque d'eau est aussi un obstacle dont ils se seraient bien passés. «C'est un problème de plus dans la bâtisse», a soutenu Guy Lefebvre, cuisinier chez Stratos.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.