/news/society
Navigation

La Croix du sacrifice protégée contre les vandales

Convoi Québec 2022
Photo Martin Lavoie Danis Lizotte devant la Croix du sacrifice, qu’il va protéger de possibles agressions des manifestants qui s’amènent à Québec.

Coup d'oeil sur cet article

Outré par la danse d’une manifestante sur la tombe du Soldat inconnu à Ottawa, un homme a décidé de monter la garde devant la Croix du sacrifice à Québec alors qu’un convoi de camionneurs promet de paralyser le centre-ville de Québec.

• À lire aussi: «Convoi de la liberté»: les camionneurs vont-ils assiéger Québec samedi?

• À lire aussi: [EN IMAGES] Convoi à Québec: la police ne tolère aucun écart

Danis Lizotte, originaire de Montmagny, est un membre de la Légion royale canadienne, une organisation à but non lucratif qui supporte bénévolement les vétérans.

Cet ancien cadet de l’air de La Pocatière porte d’ailleurs toujours fièrement le béret.

« Je suis ici pour la fierté de nos anciens monuments et de nos vétérans », dit-il.

« Ce qu’on a vu à Ottawa, danser sur le cercueil du gars qui nous a donné la liberté, il y en a qui ont sauté la limite. C’était ridicule. J’espère qu’ils ne viendront pas chier ou pisser devant mon monument, parce que je suis ici jusqu’à dimanche soir et qu’un autre va venir me remplacer », a lancé M. Lizotte en guise d’avertissement.

Dormir dehors

Le valeureux annonce d’ailleurs qu’il va même dormir devant la Croix du sacrifice, qu’il ne quittera pas jusqu’à la relève.

« On est entraînés pour ça, on n’a pas peur de dormir dehors », avance le gaillard toujours solide à 60 ans.

« Je n’ai pas de message. Je n’empêche personne de manifester. C’est leur droit. Sauf que c’est le respect envers les vétérans, il faut les protéger. Vous ne viendrez pas faire chier nos vieux vétérans de 80 ou 90 ans. La police sait que je suis ici. Je n’ai pas de position, mais ne mets pas les pieds sur mon monument », ajoute-t-il.

Érigée en 1924 en l’honneur des Canadiens qui ont perdu la vie durant la Première Guerre mondiale, la Croix du sacrifice symbolise également depuis une commémoration en 1947 les soldats morts pendant la Seconde Guerre. Une inscription salue aussi les morts de la Guerre de Corée.

L’insulte à l’injure

Les manifestants à Ottawa ont utilisé la statue de Terry Fox pour faire passer leur message.
Photo Agence QMI, Maxime Deland
Les manifestants à Ottawa ont utilisé la statue de Terry Fox pour faire passer leur message.

Utiliser la statue de Terry Fox aux fins de propagande par des camionneurs à Ottawa a déplu à plusieurs.

Terry Fox, qui a tenté de traverser le Canada à la course après avoir subi l’amputation d’une jambe en raison d’un cancer – qui allait finalement lui coûter la vie durant le périple – est une véritable icône au Canada anglais.

À VOIR AUSSI...

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.