/news/society
Navigation

[EN IMAGES] La manifestation se transforme en gros party dans les rues d’Ottawa

Coup d'oeil sur cet article

Les manifestants du «convoi pour la liberté» ont une fois de plus transformé les rues du centre-ville d’Ottawa en discothèque à ciel ouvert samedi soir, au grand dam des citoyens des alentours qui ne ferment pas l'œil depuis neuf nuits.

• À lire aussi: Des grandes villes sont prises d’assaut par des manifs

• À lire aussi: [EN IMAGES] Klaxons pour décrier les mesures sanitaires

La température glaciale dans la capitale fédérale n’a pas refroidi les fêtards ce soir. Vers 22 h 30, l’alcool de centaines de manifestants coulait à flots sur la rue Wellington, devant le parlement. Des feux à ciel ouvert se trouvaient un peu partout dans la ville pour les réchauffer.

Photo AFP

Impossible aussi de circuler sur les trottoirs sans respirer une bouffée de cannabis. La démarche maladroite des manifestants prouvait d’ailleurs qu’ils étaient déjà en état d’ébriété depuis un certain temps, a constaté Le Journal.

Photo Clara Loiseau et Francis Pilon

«Freedom» ou «liberté», pouvait-on entendre de la bouche des manifestants, qui venaient de commencer un long party, sous les regards des policiers en grand nombre.

Photo AFP

La scène était plutôt surréelle à l’angle des rues Elgin et Wellington. Là-bas, des centaines de personnes collées comme des sardines dansaient aux sons des klaxons et de la musique. 

Photo AFP

Question de mettre de l’ambiance, les manifestants ont fait exploser des dizaines de feux d’artifice au-dessus de la foule. Il y avait aussi la présence de fumigène.

À VOIR AUSSI  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.