/sports/huntfish
Navigation

«Danger réel»: Saint-Fulgence demande aux pêcheurs au large de quitter le secteur

Coup d'oeil sur cet article

La municipalité de Saint-Fulgence, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, a lancé un appel à la prudence auprès des amateurs de pêche blanche qui sortent des limites du site de pêche.

Les autorités ont supplié les pêcheurs de ne pas s’aventurer trop loin. Malgré les avertissements, le maire de Saint-Fulgence, Serge Lemyre, est inquiet de constater que plusieurs adeptes étaient toujours au large mercredi.

Des avertissements ont ainsi été placés dans le pare-brise des véhicules stationnés près du site de pêche.

«La glace est de plus en plus mince à plusieurs endroits et ça devient extrêmement dangereux de circuler dans ce secteur [au large]», peut-on lire sur l’avis de la municipalité.

«Nous vous conseillons fortement de quitter ce secteur le plus rapidement possible avant qu’un accident grave ne se produise. Sachez que ce secteur n’est pas sous notre responsabilité. Toutefois, nous tenons à vous aviser des risques pour votre sécurité», y est-il ajouté.

«En fait, on les avertit que les conditions météorologiques vont changer dans les prochains jours. Et il faut absolument qu’ils reviennent vers la route parce que ça peut être extrêmement dangereux. Faites attention, parce qu’il y a un danger réel», a affirmé le maire de Saint-Fulgence en entrevue à TVA Nouvelles.

«La pêche au large, c’est un peu comme un Far West. Tout et chacun peut avoir accès à l’eau en motoneige un peu partout, c’est difficile à contrôler», a-t-il répondu, lorsque questionné à savoir si la municipalité pouvait en faire davantage pour assurer la sécurité des pêcheurs.

Selon M. Lemyre, des courants d’air chaud seraient présents dans la rivière faisant en sorte d’amincir la glace.

«Ces années-ci, on a des courants d’air chaud qu’on n’avait pas avant. Ça veut dire que la rétraction des glaces est d’autant plus importante et rapide», a-t-il expliqué.

Des événements qui auraient pu mal se terminer

TVA Nouvelles a appris que la municipalité avait décidé d’intervenir après qu’au moins deux événements se soient produits dans les derniers jours.

Un pêcheur aurait été secouru par un ami, mardi, après s’être retrouvé dans la rivière.

Dany Hudon, qui a été témoin de la scène, a demandé à la municipalité d’accentuer la sensibilisation ainsi que d’ajouter des affiches et de la signalisation pour mieux avertir des risques et éviter qu’un drame ne survienne.

«À 5 h en fin de journée, quand on a ramassé nos installations, on s’est dirigé pour aller à nos motoneiges. À peu près 5-10 pieds à côté d’une cabane, un de la gang a enfilé dans le Saguenay. Il est tombé dans l’eau. Il a vraiment immergé dans l’eau au complet. À pied là, même pas sur une motoneige», a raconté M. Hudon.

Ce dernier était loin de se douter que le danger était aussi grand dans ce secteur puisque plusieurs cabanes s’y trouvent.

«Il n’y a pas d’information qui a été mise [à l’accueil] pour nous dire: n’allez plus au large. Pêche interdite», a affirmé le pêcheur, ajoutant aussi qu’il n’y avait personne à l’entrée pour donner ces informations, mardi.

«On va là pour s’amuser, on ne va pas là pour vivre des choses comme ça», a-t-il conclu.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.