/news/coronavirus
Navigation

Des cliniques mobiles dans 100 municipalités du Bas-Saint-Laurent

Des cliniques mobiles dans 100 municipalités du Bas-Saint-Laurent
Photo Agence QMI, Joël Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Le réseau de la santé du Bas-Saint-Laurent lance une vaste tournée de vaccination dans plus de 100 municipalités de la région afin de rejoindre les personnes qui ne sont pas adéquatement protégées contre la COVID-19.

• À lire aussi: COVID-19: le Québec enregistre 31 décès supplémentaires

• À lire aussi: COVID-19: la santé mentale des jeunes Québécois au plus mal

Les activités se dérouleront du 14 février au 9 mars prochain. Au total, 120 sites seront visités dont des entreprises, des locaux communautaires et des établissements scolaires.

L’objectif du CISSS du Bas-Saint-Laurent est d’aller à la rencontre les citoyens près de chez eux. Il sera possible de recevoir une première, une deuxième ou une troisième dose.

«On a quand même des citoyens qui ne demeurent pas à proximité de nos sites de vaccination, ce qui fait que nos activités mobiles, pour nous, on pense que nous serons capables d’aller à la rencontre de ces citoyens-là», a expliqué la directrice de la vaccination COVID-19 au CISSS du Bas-Saint-Laurent, Murielle Therrien.

Il s’agit d’une importante opération qui demande de la logistique.

Le choix des sites s’est fait en fonction d’une analyse des taux de vaccination de chaque secteur.

Au Bas-Saint-Laurent, 8 % des citoyens n’ont reçu aucune dose de vaccin contre la COVID-19.

Une centrale téléphonique sera aussi mise en place afin de contacter tous les citoyens non adéquatement protégés afin de les informer de la venue d’une clinique mobile dans leur municipalité. Une douzaine de professionnels de la santé et d'agents administratifs seront mobilisés pour faire ces appels.

Les échanges se feront dans le respect et les représentants du CISSS n’insisteront pas si le citoyen ne veut pas leur parler.

Une ligne téléphonique pour répondre aux questions

Les autorités de la santé mettront aussi en service une ligne téléphonique au cours de cette même période afin de permettre aux citoyens de poser des questions sur la vaccination aux professionnels de la santé. La ligne sera accessible sans frais au 1-833-862-8898.

«On a des gens qui ont reçu leur première dose de vaccin. Ils ont eu certains effets secondaires. Ils sont dans le doute à savoir s’ils vont recevoir leur deuxième dose. On a des citoyens qui se questionnent sur la pertinence de recevoir une troisième dose. Donc, je pense que c’est vraiment d’en discuter avec eux. Ça peut faire vraiment la différence», a ajouté Mme Therrien.

Au Bas-Saint-Laurent, 92 % des citoyens de 5 ans et plus ont reçu une 1re dose. La couverture vaccinale est de 87 % pour la deuxième dose. Aussi, 74,5 % des citoyens admissibles, soit les plus de 18 ans, ont reçu leur dose de rappel dans la région.

À voir aussi  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.