/sports/jo
Navigation

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

PÉKIN | Forts chacun d’une médaille dans l’épreuve individuelle, Éliot Grondin et Meryeta O’Dine ont combiné leurs efforts pour offrir au Canada un troisième podium en snowboardcross dans la compétition mixte par équipe qui était présentée aux Jeux olympiques pour la première fois de l’histoire. 

• À lire aussi: Laurent Dubreuil à trois centièmes du podium

• À lire aussi: Pékin 2022: pas très loin de la récolte de 2018

• À lire aussi: Le bonheur en priorité pour Laurent Dubreuil

Présentée sous la neige, samedi matin à Zhangjiakou, la finale de l’épreuve mixte a tenu tout le monde en haleine avant que le Canada puisse finalement mettre la main sur la médaille de bronze. 

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
AFP

Alors que les Américaines et les Italiennes avaient franchi le fil d’arrivée pour gagner l’or et l’argent respectivement, la Canadienne Meryeta O’Dine et l’Italienne Caterina Carpano (les deux équipes de l’Italie ont atteint la grande finale) se faisaient toujours attendre. Une collision spectaculaire a obligé les deux planchistes à remonter le saut pour retrouver leur momemtum et filer vers le fil d’arrivée. 

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
AFP

undefined

«C’était stressant parce qu’on ne savait pas ce qui se passait et j’espérais que Meryeta soit correcte, a raconté Grondin qui avait enlevé l’argent à l’épreuve individuelle deux jours plus tôt. J’ai vu la collision, mais il a fallu 30 secondes avant qu’elles apparaissent sur le dernier saut et Meryeta était en 3e place. Ce fut beaucoup d’émotions dans un court laps de temps.»

Médaillé de bronze en solo, O’Dine a repris la course le couteau entre les dents après la collision. «Je me suis relevée, il y avait une médaille à aller chercher et je la voulais, a-t-elle raconté. L’Italienne m’a atterri dessus. Ça fait partie du sport, c’est pourquoi on s’entraîne si fort et qu’on porte beaucoup d’équipement pour se protéger. Avec trois ou quatre filles qui sautent en même temps dans l’espoir d’obtenir la meilleure ligne de course, tout peut arriver.»

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
AFP

Très heureux de sa médaille d’argent, le Beauceron de 20 ans savourait pleinement cette deuxième médaille acquise en équipe. «J’étais très content de gagner une médaille dans l’épreuve individuelle et de réussir ça vaut beaucoup, mais notre podium dans l’épreuve mixte démontre le travail d’équipe et elle a une belle valeur. On court ensemble depuis plusieurs années et nous sommes des amis au-delà des courses.

«C’est extraordinaire de gagner le bronze, d’ajouter le plus jeune médaillé dans l’histoire du snowboard. Dans une vague très relevée, Meryeta affrontait les championnes olympiques de Pékin (Lindsey Jacobellis) et de Pyeongchang (Michela Moioli).

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
AFP

Après avoir vécu des émotions très intenses, Grondin a été en mesure de tout mettre ça derrière lui avant de prendre part à une deuxième épreuve en moins de 48 heures. “J’ai remis les compteurs à zéro, vendredi matin, a-t-il expliqué. J’ai laissé de côté ma médaille d’argent et j’ai fait la même préparation qu’à l’épreuve individuelle. À partir de maintenant, je vais me laisser aller et vivre mes émotions.”

Victoire des vétérans

Médaillée d’or en solo, l’Américaine Lindsey Jacobellis est de nouveau montée sur la plus haute marche du podium en compagnie de Nick Baumgartner qui parvenait finalement à mériter son premier écu en cinq participations aux Jeux olympiques. Il devient ainsi le planchiste le plus âgé à remporter une médaille olympique.

Pékin 2022: une deuxième médaille pour Grondin et O’Dine
AFP

À 36 et 40 ans respectivement, le duo américain était le plus âgé au départ.

«Je suis super impressionné par Baumgartner qui a le double de mon âge, a indiqué Grondin. Je suis très heureux d’avoir pu courir contre lui. Il y a dix ans, je regardais la Coupe du monde et je l’encourageais.»

À voir aussi          

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.