/opinion/blogs/columnists
Navigation

Le pays est divisé plus que jamais

Le pays est divisé plus que jamais
Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Coup d'oeil sur cet article

Alors que la lutte contre la pandémie nous avait collectivement soudés en 2020, voilà que des écarts importants commencent à se creuser à travers le pays. Cela s’exprime tant en politique que dans la société civile. 

Choisir son camp

Tout le monde sent le besoin de choisir une «gang», les clans se forment et creusent les divisions de notre pays: sommes-nous pour ou contre la vaccination? Soutenons-nous les doléances des camionneurs? Les mesures sanitaires ont-elles encore leur raison d’être?

Tant de questions auxquelles nous cherchons à répondre et, plus les débats s’imposent, plus les nuances prennent le bord.

  • Écoutez Yasmine Abdelfadel et Dominic Vallières sur QUB radio:

Politiquement, les divisions commencent à faire mal à tout le monde: O'Toole est chassé, les députés qui se considèrent comme des progressistes conservateurs luttent pour leur place au sein d’un caucus plus radical et se cherchent un sauveur; Joel Lightbound critique ouvertement, en pleine conférence de presse, son gouvernement, appuyé par son collègue Yves Robillard.

Notre démocratie est menacée: notre gouvernement est divisé et notre opposition officielle l’est tout autant à l’heure des grandes décisions, qu’elles soient sanitaires ou économiques.

Notre capitale, Ottawa – celle d’un pays du G7 –, est assiégée pour une quinzième journée consécutive!

Le pont Ambassador qui relie Windsor et Detroit est bloqué, créant un retard important dans les flux d’approvisionnement et le transport des marchandises. Et voilà une autre dose d’incertitude, comme si on n’en avait pas assez.

Une période trouble

Et malheureusement, ce n’est que le début: alors que les conservateurs entament une troisième course au leadership depuis Harper, les rumeurs se font de plus en plus insistantes concernant le nouveau chef que se chercherait le PLC à la fin du présent mandat... si ce n’est pas avant!

La polarisation actuelle ne peut durer éternellement, à moins de courir vers l’implosion de notre nation. Il faudra nous unir, panser nos plaies et nos blessures et marcher vers l’avenir. Il faudra que nos autorités publiques actuelles, que nos politiciens s’élèvent et mettent de côté, ne serait-ce que momentanément, leurs différends, pour que l’on puisse se retrouver.

Il faudra que l’on mette collectivement de l’eau dans notre vin pour se rapprocher de l’autre, pour écouter et comprendre l’autre et se dire qu’après tout, il y a plus de choses qui nous unissent que de choses qui nous séparent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.