/news/coronavirus
Navigation

Assouplissements des mesures sanitaires: gyms et spas heureux de retrouver leurs clients

Après deux mois d’interruption, ils espèrent ne plus jamais refermer leurs portes

Assouplissements des mesures sanitaires: gyms et spas heureux de retrouver leurs clients
Photo Stevens LeBlanc

Coup d'oeil sur cet article

Après une autre fermeture difficile de huit semaines, les centres d’entraînement et les spas ont rouvert leurs portes lundi en espérant que cette traversée du désert était la dernière.

• À lire aussi: Les fonctionnaires de retour au bureau à compter du 28 février

• À lire aussi: Une manifestation prévue à Québec samedi malgré les assouplissements des mesures sanitaires

« On espère vraiment que c’est la dernière fois et que les gyms ne seront pas amenés à fermer encore », lance le président d’Éconofitness, Renaud Beaudry, traduisant le sentiment de bien des propriétaires et clients.

« C’est plus d’un million de Québécois qui fréquentent les gyms. [...] Quand on ferme les gyms, on restreint l’accès à l’activité physique, et ça, ce n’est pas souhaitable pour la santé publique, pour la santé de manière générale de la population », rappelle-t-il.

Les clients des gyms ne se sont pas fait prier pour renouer avec leur centre d’entraînement favori, lundi, comme ici à la succursale Éconofitness de Place de la Cité. On voit ici Mustapha, Anthony et Taha-
Yassine à l’entraînement.
Photo Stevens LeBlanc
Les clients des gyms ne se sont pas fait prier pour renouer avec leur centre d’entraînement favori, lundi, comme ici à la succursale Éconofitness de Place de la Cité. On voit ici Mustapha, Anthony et Taha- Yassine à l’entraînement.

Dans les salles de sport, de nombreux membres étaient d’ailleurs impatients de renouer avec leur routine qui a été perturbée pendant 15 des 23 derniers mois.

« S’entraîner à la maison, ce n’est pas comme s’entraîner ici. L’effet de groupe, la musique, c’est dynamique et ici, c’est une grande famille. On s’ennuyait de voir le monde. C’est de retrouver l’intensité que je ne suis pas capable de reproduire chez nous. L’effet de groupe me pousse un peu, beaucoup », témoigne Claudine Desrosiers, qui fréquente le centre CrossFit Lac-Beauport.

Les cours étaient particulièrement populaires lundi au centre CrossFit Lac-Beauport. À gauche sur la photo, Claudine Desrosiers affirme que rien n’égale un entraînement de groupe encadré par un professionnel.
Photo Dominique Lelièvre
Les cours étaient particulièrement populaires lundi au centre CrossFit Lac-Beauport. À gauche sur la photo, Claudine Desrosiers affirme que rien n’égale un entraînement de groupe encadré par un professionnel.

Conséquences économiques

« C’est le plus beau jour des deux derniers mois. C’est comme si c’était la Saint-Valentin et Noël en même temps », s’est exclamé le propriétaire de l’établissement, Mathieu Corriveau, qui s’était mobilisé pour la réouverture des centres d’entraînement il y a deux semaines.

Mathieu Corriveau, propriétaire du centre de CrossFit de Lac-Beauport
Photo Dominique Lelièvre
Mathieu Corriveau, propriétaire du centre de CrossFit de Lac-Beauport

Celui-ci prévient que les conséquences économiques des fermetures à répétition se feront sentir pour encore plusieurs mois.

« Oui, il y a des subventions et elles aident pendant qu’on est fermés, mais là où on va avoir besoin d’aide aussi : c’est dans trois mois, six mois, l’année prochaine, parce que notre chiffre d’affaires n’est jamais revenu où on était en mars 2020 », souligne-t-il.

La fin d’un « cauchemar »

Le soulagement était palpable aussi du côté des spas, même si la reprise des opérations, lundi, est arrivée un peu tard pour profiter de la manne de la Saint-Valentin.

« Chaque jour, c’est des milliers et des milliers de dollars qu’on perd. Ç’aurait été quoi de nous ouvrir [durant la fin de semaine] en même temps que le reste des assouplissements pour les get together pendant le Superbowl ? » se demande Guillaume Lemoine, copropriétaire de Strøm spa nordique.

Il se dit malgré tout « très heureux, soulagé » de la réouverture, et « dans l’espoir que ce mauvais cauchemar ne survienne plus jamais ».


Les gyms comme les spas ont ouvert lundi à 50 % de leur capacité. Cette limite sera levée le 14 mars, avec le maintien du passeport vaccinal.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.