/news/coronavirus
Navigation

COVID-19: incursion au cœur des soins intensifs pendant la pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Aux soins intensifs de l’hôpital St. Mary’s, le Dr Hugo Villadeval ne compte plus les heures passées à soigner les patients atteints de la COVID-19.

• À lire aussi: COVID-19: des commerçants mettent la clé sous la porte

• À lire aussi: L'Ontario annonce la levée des mesures sanitaires, incluant le passeport vaccinal

• À lire aussi: COVID-19: légère hausse des hospitalisations au Québec

«La majorité, c'est des patients non vaccinés. Ici, c'est un patient qui n'a pas été vacciné pour des circonstances personnelles. Il est tombé vraiment malade et ça fait déjà une semaine qu'il est sur une machine pour l'aider avec la ventilation et l'oxygénation», mentionne le docteur.

Même si la plupart des patients sont non vaccinés, l’infirmière Nathalie Brossard rappelle que le vaccin ne protège pas à 100%.

«C'est sûr qu'il y en a beaucoup qui ne sont pas vaccinés et qui ont été les plus malades. On en a eu qui avaient eu un, deux, trois vaccins... Puis, ça a été tous les âges, il y en avait à 19 ans, 30 ans, 50, 60, 80...», explique l’infirmière.

Plongez dans la réalité du personnel de la santé des soins intensifs dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.