/news/society
Navigation

Mission accomplie pour la Fondation SABSA

Amélie Bédard, directrice générale et cofondatrice
Photo d'archives, Stevens Leblanc Amélie Bédard, directrice générale et cofondatrice

Coup d'oeil sur cet article

La campagne de financement de la Fondation SABSA a permis d’amasser 257 000$, soit plus du double de l’objectif qui était fixé à 120 000$. L’argent amassé servira à soutenir la mission de SABSA, qui offre des soins aux personnes les plus vulnérables de Québec.

Il faut dire que l’année 2021 a été chargée pour l’organisme qui a souligné son 10e anniversaire en inaugurant des nouveaux locaux sur la rue de la Couronne. Au cours de l’année, une nouvelle superinfirmière s’est jointe aux rangs de SABSA, ce qui est venu donner un coup de pouce aux ressources déjà en place.  

«La demande ne diminue pas. L’année 2021 a été une année record pour SABSA. On a atteint les 4000 consultations au cours de l’année, ce qui est du jamais-vu pour nous. Les besoins sont présents. Les gens continuent beaucoup à nous solliciter, y compris ceux qui n’ont pas de médecin de famille. On a beaucoup de demandes aussi du réseau pour des cas complexes», a fait part Amélie Bédard, directrice générale et cofondatrice.  

«La pression est toujours aussi forte. On priorise les références de nos partenaires du milieu communautaire, c’est-à-dire, les gens qui sont totalement désaffiliés et qui n’ont pas d’autres recours que nous», a-t-elle ajouté. 

Filet de sécurité

«Nous avons vu aussi des gens qui ne savaient plus où se diriger et qui étaient laissés pour compte. Il y en a beaucoup qui nous ont contactés», a affirmé Mme Bédard.  

L'objectif initial de la campagne de financement 2021 consistait à amasser 120 000$. Les résultats ont permis de dépasser très largement cette cible.  

«C’est très encourageant et stimulant. Les gens voient qu’on vient en aide aux personnes les plus vulnérables», a dit la cofondatrice. 

La présidente de la Fondation, Agnès Maltais, a tenu à remercier tous les donateurs.  

«Grâce à leur générosité, la Fondation a largement dépassé ses prédictions. C'est une excellente nouvelle pour l'organisme, qui veille au maintien des opérations quotidiennes, mais aussi, à la pérennité de la clinique SABSA», a-t-elle exprimé. 

«Il y a une relation de cœur avec les donateurs et les partenaires de SABSA. Ils sont associés à la cause. Ils viennent voir et ils comprennent ce qu’on fait. Il y a quelque chose qui se passe. SABSA touche les gens», a poursuivi Mme Maltais. 

La Fondation SABSA a pu soutenir la clinique à l'occasion de son déménagement l'an dernier et dans la poursuite de son engagement auprès de la communauté. Pour Mme Bédard, plus que jamais, la clinique devient un filet de sécurité pour les personnes les plus marginalisées.  

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.