/news/coronavirus
Navigation

Le passeport vaccinal sera complètement retiré le 14 mars au Québec

Le ministre Christian Dubé retire graduellement l’outil, mais conseille de le conserver en cas de sixième vague

Coup d'oeil sur cet article

Québec annonce le retrait graduel du passeport vaccinal, jusqu’à son élimination complète dans tous les lieux et activités d’ici le 14 mars. 

• À lire aussi: Legault rejette la Loi sur les mesures d’urgence

• À lire aussi: Gyms et spas heureux de retrouver leurs clients

Dès ce mercredi, les citoyens n’ont plus à présenter le passeport vaccinal pour entrer dans les commerces à grande surface, les SAQ et les SQDC. 

Après une autre étape dans les lieux de culte, il disparaîtra dans un mois.  

Québec suit ainsi le mouvement amorcé par les autres provinces. Déjà en Alberta, en Saskatchewan et au Manitoba, il n’y a plus de passeport vaccinal. L’Ontario a annoncé son retrait pour le 1er mars.

Il s’agit d’une recommandation de la Santé publique, assure le ministre Christian Dubé.       

  • Écoutez l’entrevue du Dr Olivier Drouin, clinicien chercheur à l’école de santé publique, spécialiste en sciences comportementales   

« Le contexte de la pandémie ayant évolué de manière favorable, on doit commencer à se préparer à apprendre à vivre avec le virus. Pour l’instant, nous avons une marge de manœuvre qui nous permet d’envisager un retour à une vie plus normale », a affirmé le ministre de la Santé.

« Nous retirons l’utilisation du passeport vaccinal de manière prudente et graduelle. »

Le retrait inclut les CHSLD et les RPA. Cette dernière étape concorde avec d’importantes livraisons de Paxlovid, a indiqué le ministre. L’antiviral de Pfizer est efficace pour guérir les gens vulnérables.

Le nombre de cas tend à baisser

Le directeur de la Santé publique, le Dr Luc Boileau, a confirmé que « la situation épidémiologique va dans le bon sens » et que « plusieurs indicateurs convergent vers une baisse » des cas de COVID-19 au Québec.

Il plaide que le passeport vaccinal a été très utile pour faire face au variant Delta et pour protéger les personnes non vaccinées durant la vague d’Omicron. 

Bien que Québec n’ait pas l’intention pour l’instant de lever l’obligation du port du masque d’ici le 14 mars, des étapes de son retrait graduel d’ici là sont possibles, a indiqué le Dr Luc Boileau.

« Si la tendance continue à aller dans le sens que nous voyons, bien, on pourra recommander à ce moment-là certains ajustements au gouvernement. »

Le passeport vaccinal n’est maintenant plus obligatoire pour entrer dans les SAQ (photo), SQDC et magasins de grande surface. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a dit mardi que le passeport a convaincu près de 600 000 personnes à se faire vacciner.
Photo d’archives, Toma Iczkovits
Le passeport vaccinal n’est maintenant plus obligatoire pour entrer dans les SAQ (photo), SQDC et magasins de grande surface. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a dit mardi que le passeport a convaincu près de 600 000 personnes à se faire vacciner.

Prudence, dit le Dr Boileau

Le Dr Boileau souligne que les Québécois doivent rester prudents, car il existe encore une possibilité de vivre une augmentation des hospitalisations.

Il confirme que le petit frère d’Omicron, le variant BA.2, est installé au Québec. C’est environ de 10 % à 15 % des cas à Montréal, estime la Santé publique. Ce dernier serait plus contagieux, mais pas plus dangereux. 

« On ne sait pas ce qui nous attend. Il pourrait y avoir autre chose », a-t-il dit. 

Le passeport pourrait revenir

Le ministre de la Santé a également indiqué qu’il ne fermait pas la porte à un retour du passeport si nécessaire.

« Gardez-le donc sur votre téléphone », a conseillé Christian Dubé. « Malheureusement, il y aura peut-être une sixième vague. »

L’Institut national de la santé publique étudie aussi, en ce moment même, un plan pour l’administration d’une quatrième dose. 

L’injection d’une quatrième dose de vaccin contre la COVID-19 chez les 18 ans et plus a été mise en place dans plusieurs pays, comme Israël. 

« La question sera très solidement étudiée. Mais pour l’instant, il n’y a pas de recommandation d’aller vers une quatrième dose, même chez les personnes qui sont [...] plus vulnérables ou plus âgées », a mentionné le Dr Boileau.

Les étapes du retrait du passeport  

Dès mercredi : commerces à grande surface, les SAQ et les SQDC

21 février : les lieux de culte 

14 mars : tous les lieux et activités, à l’exception des voyages internationaux 

À VOIR AUSSI                   

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.