/news/health
Navigation

Crise de l'eau à Shawinigan : les résidences pour aînés laissées à elles-mêmes

Coup d'oeil sur cet article

L'accès à l'eau potable sera encore plus compliqué dans les prochains jours à Shawinigan, où un avis d'ébullition est en vigueur depuis près de trois mois pour 30 000 citoyens en raison de la mise à l’arrêt de l’usine d’eau potable.

Dès le 21 février, la Ville cessera de distribuer de l'eau à 25 organisations, dont les résidences privées pour aînés.

Les propriétaires devront donc faire des choix. Ils pourraient notamment acheter de l'eau au coût de plusieurs centaines de dollars par mois ou se déplacer tous les jours, avec leurs contenants vides, aux points de distribution.

Ils pourraient aussi faire bouillir de grandes quantités à l'avance, comme a décidé de le faire la résidence du Boisé ensoleillé du secteur Shawinigan-Sud. «Avant de payer 400 $ par mois [pour acheter de l’eau], je vais augmenter mes employés», a lancé la propriétaire, Julie Marchand.

La santé publique insiste d'ailleurs sur l'importance de ne pas consommer l'eau du robinet qui peut entrainer vomissements et diarrhées. La présence de trihalométhanes dans l‘eau peut aussi augmenter légèrement le risque de cancer de la vessie ou affecter une grossesse.

Entre temps, une autre étape vers la remise en service de l'usine de traitement de l'eau du Lac-à-la-pêche sera franchie la semaine prochaine avec l'achat d'un décanteur à flocs lestés, ce qui permettra de nettoyer les matières en suspension des rejets qui ont pollué le voisinage depuis des mois.

La Ville a mis en place quatre points de distribution d'eau potable : le centre Gervais auto, l'aréna Gilles-Bourassa, le garage municipal et l'aréna de Grand-Mère. Elle souhaite en ouvrir trois autres dans les secteurs Saint-Georges, Saint-Gérard et Sainte-Flore.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.