/news/transports
Navigation

Le trajet du «F.-A.-Gauthier» perturbé par la glace

Coup d'oeil sur cet article

La présence de glace sur le fleuve Saint-Laurent complique le transport maritime, le traversier «F.-A.-Gauthier» étant resté coincé pendant plus de sept heures mardi soir au large de Matane, dans le Bas-Saint-Laurent. 

Avec 40 passagers à son bord, le traversier a été bloqué en raison de l’imposant chariot de glace qui s’est formé dans le secteur.

Les passagers ont été pris en charge par la Société des traversiers du Québec (STQ) pendant l’attente.

Ce retard a bousculé l’horaire du traversier mercredi et le départ de Matane en direction de Baie-Comeau, sur la Côte-Nord, a ainsi été retardé à 14 h afin de permettre aux employés de se reposer.

Pour s’assurer que le «F.-A.-Gauthier» sera en mesure d’effectuer les traversées dans les prochains jours, la STQ a pris la décision de modifier l’horaire du service.

Un seul aller-retour par jour sera opéré entre Matane et la Côte-Nord pour permettre de naviguer à la clarté. L’équipage sera ainsi en mesure de bien voir les lames de glaces.

La situation est problématique partout sur le fleuve et dans le golfe du Saint-Laurent, la présence de glace ayant été observée dans tous les secteurs.

La STQ n’a par ailleurs pas fait de demande formelle à la Garde côtière canadienne pour obtenir l’assistance d’un brise-glace.

La Garde côtière a confirmé que le gouvernement a retenu les services du Océan Taïga, un remorqueur conçu pour la navigation dans les glaces, afin d’assurer le secteur de l’estuaire du Saint-Laurent

L’ancien traversier, le «Camille-Marcoux», aurait lui aussi eu de la difficulté à naviguer dans l’imposant chariot de glace qui s’est formé cette année, ont affirmé plusieurs experts.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.