/news/politics
Navigation

Lac-Saint-Jean: trois nouveaux maires à l'aise dans leurs fonctions

Coup d'oeil sur cet article

Les maires des municipalités d’Alma, Roberval et Dolbeau-Mistassini, au Saguenay–Lac-Saint-Jean, fraîchement élus en novembre dernier viennent de compléter les 100 premiers jours de leur mandat, l’occasion de revenir sur leurs réalisations au cours de ces trois mois.

Sylvie Beaumont a réalisé jeudi sa 102e journée à la mairie d’Alma. «Je me sens sur mon X. Je me sens très bien dans mes nouvelles fonctions», a-t-elle expliqué.

La nouvelle mairesse a d’abord installé sa manière de travailler à l’hôtel de ville.

«En politique, ce qui est important, ce sont les relations. Les relations sont primordiales. Quand je suis arrivée, ce qui était important, c’était de mobiliser mon conseil», a-t-elle précisé.

Mme Beaumont a ainsi réalisé des engagements de la dernière campagne électorale, notamment un gel de taxes «pour donner un peu d’air [aux] citoyens».

La mairesse a aussi doublé l’aide financière aux organismes communautaires. «Au-delà de ça, j’ai mis en place un comité pour avoir de bonnes relations avec ces organisations-là qui sont importantes. Faire des promesses, mais des promesses que je vais être capable de tenir. Que je sais que je vais être en mesure de réaliser.»

Sylvie Beaumont a par ailleurs rencontré trois fois la ministre responsable du Saguenay Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, pour lui parler entre autres de l’autoroute et du projet Elisys pour la production d’aluminium le plus vert au monde.

«On s’est assurées que la Ville d’Alma soit dans le "trailer", comme on dit. Donc, on veut s’assurer que nous, on n’est pas oubliés», a mentionné Mme Beaumont.

Après avoir passé 18 ans à l’hôtel de ville en tant que conseillère municipale, celle qui est la première mairesse d’Alma se retrouve là où elle le voulait après 100 jours.

«Après trois mois, je peux dire que là, on est vraiment prêts à décoller. Je sens que le ciment est poigné, comme on dit», a-t-elle ajouté.

À Roberval, le nouveau maire Serge Bergeron savoure cette première expérience politique. «Ça bouge tout le temps parce qu’il y a des projets, parce que des citoyens vous interpellent».

En 100 jours, une recherche de terrain a été instaurée pour le projet de piscine semi-olympique.

«Ce sont quelques millions de dollars. Donc, ça ne s’amène pas comme ça automatiquement. Donc, on a reformé le comité qui était en place avant», a-t-il avancé.

Le conseil est allé de l’avant aussi pour la construction d’un boulodrome. «Ça fait bouger nos aînés. Il y a des gens là-dedans de 78 ans et de 80 ans. Ils sont en forme», a affirmé le maire sur ce projet qui lui tient à coeur.

Depuis qu’il est élu, Serge Bergeron garde sur son bureau les dossiers qui bougent, comme celui en partenariat avec Alma d’un service aérien quotidien.

«On a les équipements physiques. On a le transporteur, un transporteur régional. Tout est là. Tout est prêt. On attend juste les subventions pour partir le projet. C’est une coop, la Coop air du Lac-Saint-Jean», a-t-il assuré.

À Dolbeau-Mistassini, le maire André Guy a la piqûre après 100 jours de mandat. «Ça va très vite. On est très occupé. Je pense que le métier de maire, c’est un des plus beaux au monde.»

Il a dû apprendre les façons de faire de la machine publique très différente du privé, lui qui était associé dans une firme comptable avant de prendre sa retraite.

«Il y a des procédures administratives que l’on doit respecter contrairement au privé où on pourrait les contourner et qu’on pouvait faire de façon beaucoup plus rapide, chose qui n’existe pas en politique municipale», a mentionné M. Guy.

Depuis l’élection, le développement de parcs industriels a continué et un budget équilibré ainsi qu’une politique des espaces verts ont été adoptés.

«On investit à Dolbeau-Mistassini près de 2 millions $ sur quatre ans pour nos parcs et espaces verts», a soutenu André Guy, qui n’a pas vu passer ces premiers mois à la mairie. «Pour moi, ça m’a paru une semaine!»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.