/news/consumer
Navigation

Vente de piscines: la demande augmente, les prix aussi!

Vente de piscines: la demande augmente, les prix aussi!
Capture d'écran TVA Nouvelles

Coup d'oeil sur cet article

Même si l’hiver bat toujours son plein, les clients sont déjà nombreux à avoir commandé leur piscine pour l’été, au point où les détaillants de Saguenay conseillent de ne pas trop tarder avant de faire de même.

«L'engouement est là. Depuis au moins deux semaines, les gens recommencent à penser à leur piscine, malgré la température», a affirmé le propriétaire du Trévi de l’arrondissement de Chicoutimi, Jean-Robin Brochu.

Cette année, les commerçants constatent que plusieurs clients ont décidé de faire leur achat beaucoup plus tôt pour être certains de ne pas manquer leur coup et éviter des délais de livraison.

«Même les mois de décembre et de janvier, traditionnellement des mois qui étaient beaucoup plus tranquilles où on ne voyait pratiquement personne, maintenant, on voit des gens qui magasinent et qui se préparent», a indiqué la directrice générale adjointe chez Piscines Soleil Plus Chicoutimi, Frédérique B. Gauthier.

Actuellement, les détaillants de Saguenay vendent entre cinq et dix piscines chaque semaine. Le calendrier des installeurs se remplit très rapidement.

«Il va falloir commencer à regarder à ne pas trop tarder si on veut avoir une place», a conseillé Mme Gauthier, ajoutant que, pour une piscine creusée, l'installation pouvait aller en 2023.

En plus, les clients doivent s'attendre à payer plus cher. Une piscine hors terre, par exemple, se vend environ 2000$ de plus que l'an dernier, tandis que pour une toile de piscine, le prix a pratiquement doublé.

Avec la pandémie, il n'y a pas que les consommateurs qui ont changé leurs habitudes d'achat; les commerçants aussi ont dû modifier leurs façons de faire.

«Maintenant, on fait des commandes beaucoup plus à l'avance. Des fois, on parle d'un an et même plus à l'avance pour être sûr de mettre la main sur du matériel», a expliqué Frédérique B. Gauthier, de chez Piscines Soleil Plus. Et ce n'est pas tout: les détaillants ont aussi dû diversifier leurs fournisseurs et commander auprès de plusieurs entreprises, au lieu d'une seule pour éviter les ruptures de stock.

Chez Trévi, à Chicoutimi, certains équipements qui viennent d'arriver avaient été commandés depuis septembre dernier.

Le détaillant s'assure également d'acheter de plus grandes quantités, si cela est possible.

«On apprend de nos erreurs, on s'arrange que, quand on vend quelque chose, on l'a et on va être capable de le livrer», a indiqué le propriétaire, Jean-Robin Brochu.

Quoi qu'il en soit, les commerçants assurent qu'ils sont prêts pour une autre saison estivale fort occupée.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.