/news/provincial
Navigation

3e lien: Duhaime privilégie un pont moins dispendieux

3e lien: Duhaime privilégie un pont moins dispendieux
CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Éric Duhaime tire à boulets rouges sur le projet de tunnel entre Québec et Lévis du gouvernement dont il juge le coût «très problématique» et affirme qu’il privilégierait la construction d’un pont moins dispendieux à l’Est.

• À lire aussi: Éric Duhaime peut-il dire n'importe quoi?

• À lire aussi: [EN IMAGES] La CAQ condamne une vidéo du Parti conservateur du Québec

En conférence de presse à Québec pour présenter trois candidats dans la Capitale-Nationale en vue des prochaines élections provinciales, le chef du Parti conservateur du Québec a rappelé de récents propos du premier ministre, François Legault.

Ce dernier a remis en question le nombre de voies de circulations prévues dans le tunnel qui devait initialement en prévoir six et dont le coût est estimé entre 6 à 10 milliards $.

«Le tracé change comme on change de chemise. Pour nous ce n’est pas engagé dans la bonne direction, d’autant plus que les coûts semblent très considérables et ils n’ont pas commencé à creuser, ça nous semble très problématique», a expliqué Éric Duhaime.

Il refuse toutefois de se prononcer sur le montant maximal qu’il serait prêt à investir dans la construction d’un pont à l’est de la Capitale-Nationale, un engagement inscrit dans le programme du parti depuis son dernier congrès, en novembre 2021.

Même si son parti est «favorable au transport en commun», Éric Duhaime proposera aussi dans sa prochaine plateforme électorale un projet pour remplacer celui du tramway de Québec, dont la réalisation est pourtant chère à l’actuel maire de la ville, Bruno Marchand.

«Je suis convaincu que quand M. Marchand va voir l’alternative qu’on va proposer, il va être beaucoup plus conciliant et ouvert à notre proposition», a-t-il martelé.

Se fiant à de récents sondages, le chef conservateur a affirmé que «l’appui au tramway, non seulement il n’augmente pas, mais il diminue». «Imaginez lorsqu’on va ouvrir les artères, qu’on va congestionner la ville, l’appui populaire va descendre encore davantage», a-t-il ajouté.

Selon lui, seule une «super-majorité» d’appuis justifierait le projet de tramway qui n’a «jamais eu d’acceptabilité sociale».

Éric Duhaime a présenté jeudi trois candidats pour la région de Québec.

Dans la circonscription de Jean Lesage, l’enseignante Denise Peters affrontera le député sortant de Québec solidaire, Sol Zanetti. Présidente du Parti conservateur du Québec, la femme originaire d’Afrique du Sud a été candidate pour le parti municipal Québec 21 en 2017, mais s’en est retiré depuis.

Entrepreneur et résident de l’île d’Orléans, Odré Lacombe se présentera quant à lui dans la circonscription de Charlevoix–Côte-de-Beaupré. «Je n’aurais jamais pensé me présenter en politique un jour, comme je n’aurais jamais pensé qu’un jour on fermerait, les écoles, les entreprises, les salles de spectacles, les gyms, les bars et les restaurants», a-t-il déclaré, jeudi, en référence aux restrictions sanitaires imposées par le gouvernement Legault durant la pandémie.

L’entrepreneur et membre du collectif «NON au Tramway/SRB Québec», Stéphane Lachance, «complétait le trio», lui qui se présentera dans la circonscription de La Peltrie contre l’actuel ministre de la Cybersécurité et du numérique, Éric Caire.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.