/sports/jo
Navigation

De retour à Sherbrooke, Marion Thénault s'inquiète pour ses amis en Russie

Marion Thénault
Photo le Journal de Québec, Didier Debusschere Marion Thénault

Coup d'oeil sur cet article

La jeune médaillée olympique Marion Thénault, qui devait prendre part à deux étapes de la Coupe du monde en Russie, a dû rentrer plus tôt que prévu à Sherbrooke, l’équipe canadienne de ski acrobatique s'étant retirée en raison de l’invasion russe en Ukraine. 

L'une des fiertés de Sherbrooke, la jeune médaillée olympique Marion Thénault, est de retour au pays. Elle est venue montrer sa médaille à des élèves vendredi après-midi. Marion n'a pas caché son inquiétude avec ce qui se passe en Ukraine, d'autant plus qu'elle a des amis là-bas.

« J'ai des amis qui avaient déjà quitté en Russie en prévision des épreuves de la Coupe du monde, mais qui sont pris là-bas. Je m'inquiète pour eux!», a-t-elle affirmé.

Après une visite au Collège du Mont-Sainte-Anne jeudi, Marion Thénault rendait visite aux élèves de l’école Notre-Dame-du-Rosaire vendredi.

Loin des bombardements, elle chérit sa médaille de bronze durement gagnée avec son équipe en ski acrobatique.

« Nous étions nerveux de regarder ça avec mes parents à la télévision. Si elle tombait, c'était poche !», a expliqué sa sœur, Camille Thénault.

C’est au Shergym de Sherbrooke que la passion de Marion Thénault pour les acrobaties a débuté. Très peu auraient parié sur un tel succès en ski, sport qu’elle a débuté seulement en 2017.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.