/sports/hockey
Navigation

Les Saguenéens s’inclinent à Gatineau

Les Olympiques ont remporté le match 5 à 2

Le gardien partant des Saguenéens, Sergei Litvinov, a arrêté 36 rondelles sur 40 tirs.
Photo Roger Gagnon Le gardien partant des Saguenéens, Sergei Litvinov, a arrêté 36 rondelles sur 40 tirs.

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas fait le poids face aux Olympiques de Gatineau, samedi, au Centre Slush Puppie de Gatineau, alors qu’ils se sont inclinés 5 à 2. Les Sags ont ainsi subi un deuxième revers en huit jours face aux Gatinois

• À lire aussi: Les Sags l’emportent face au Drakkar

« On a été deuxièmes sur la rondelle toute la soirée. Je n’ai pas aimé notre implication physique, a avoué l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, après la rencontre. Ce n’était vraiment pas un bon match pour toute l’équipe, à l’exception de deux ou trois joueurs. »

Les Bleuets ont bien entamé le match. Julien Bourget a permis aux siens de prendre les devants 1-0 en poussant un retour de lancer derrière le gardien Rémi Poirier.

Samuel Savoie a cependant ramené tout le monde à la case départ moins de 30 secondes après l’ouverture de la marque par Chicoutimi.

Les hommes de Louis Robitaille en ont rajouté quelques minutes plus tard pour prendre l’avantage 2-1. 

Les Gatinois sont revenus à la charge en période médiane. Savoie a trompé la vigilance du gardien Sergei Litvinov afin de doubler l’avance de son équipe. La troupe de Yanick Jean a tranquillement vu ses espoirs de remontée s’envoler au troisième tiers. 

Après avoir effectué son premier lancer de la troisième période, 12 minutes après le début de celle-ci, les Saguenéens ont assisté au huitième but de la saison de Manix Landry.

Le tableau indicateur affichait à ce moment un avantage de 4-1 en faveur des Olympiques. Les Sags ont ajouté un but en fin de match, mais ça n’a pas été suffisant pour soutirer les deux points à Gatineau qui a également ajouté un but dans un filet désert.

Les Olympiques menaçants

Les locaux ont mis une pression constante sur les défenseurs adverses, et ce, tout au long du duel. Au total, c’est 40 rondelles qui ont été envoyées en direction du cerbère russe des Saguenéens.

Chez les visiteurs, le match a été plus compliqué en zone offensive. Privés d’un de leurs meilleurs attaquants, William Rouleau, qui est blessé, les autres canons offensifs comme Matej Kaslik et Julien Hébert n’ont pas été en mesure de faire la différence. Les Sags poursuivront leur périple du côté de la Rive-Nord de Montréal, alors qu’ils rendront visite à l’Armada, samedi à 15 h.

À VOIR AUSSI     

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.