/world/guerre-en-ukraine
Navigation

L’OMS s’alarme de la pénurie d’oxygène et veut des couloirs sûrs

L’OMS s’alarme de la pénurie d’oxygène et veut des couloirs sûrs
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’Organisation mondiale de la Santé a réclamé dimanche des couloirs sûrs pour pouvoir acheminer du matériel médical d’urgence au quatrième jour de l’invasion de l’Ukraine, notamment de l’oxygène, dont les réserves sont au plus bas. 

• À lire aussi: [EN DIRECT] La violence se poursuit en Ukraine: suivez les développements

«Il est impératif que le matériel médical pouvant sauver des vies – y compris de l’oxygène – puisse atteindre ceux qui en ont besoin», a souligné l’organisation onusienne dans un communiqué.

«Ces ressources nécessiteront un transit sûr, y compris avec un corridor logistique via la Pologne», ont écrit le patron de l’OMS Tedros Ghebreyesus et son directeur régional pour l’Europe Hans Kluge dans un communiqué commun.

Selon l’OMS, l’approvisionnement en oxygène en Ukraine atteint «une situation très dangereuse», avec «des camions incapables de transporter l’oxygène entre les usines et les hôpitaux».

Certains hôpitaux ont déjà épuisé leurs réserves «et la majorité d’entre eux pourraient le faire au cours des prochaines 24 heures».

Face au risque de crise humanitaire en Ukraine, l’ONU a déjà réclamé vendredi «un accès sûr et sans entrave» pour l’aide humanitaire en Ukraine, une requête reprise par de nombreux pays ou encore le pape François.

L’OMS s’était dite «très inquiète» pour les civils en Ukraine, dont plusieurs centaines de milliers ont déjà fui le pays.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.