/misc
Navigation

L'humanité face à une menace existentielle

Coup d'oeil sur cet article

Ce n’est pas parce qu’un grand blessé doit être soigné immédiatement qu’on ignore les traitements qu’il doit recevoir contre un cancer du poumon.

C’est l’image qui me vient en tête en pensant à la guerre en Ukraine et à celle qui doit être menée contre les émissions de gaz à effet de serre (GES). 

L’humanité est un grand corps malade.

Au-delà des atrocités commises par l’armée de Poutine, la crise climatique est déjà mondiale et fait des millions de victimes. Si la tendance se maintient, il n’y aura pas de futur viable pour nos enfants, conclut le dernier rapport du GIEC publié lundi.

Il ne s’agit pas d’être alarmiste, mais réaliste. 

Appel à la lucidité

L’humanité est face à une menace existentielle. Pourtant, la réduction des émissions de GES stagne en bas de la liste des priorités lorsqu’il est question de passer de la parole aux actes. 

Les partis conservateurs ont le culot d’utiliser le conflit avec la Russie pour légitimer de nouvelles infrastructures pétrolières et gazières au Canada. Comme si prescrire des cigarettes à un patient atteint du cancer du poumon pouvait être une bonne idée ! 

Même l’Agence internationale de l’énergie est claire à ce sujet : pour espérer limiter le réchauffement climatique à un seuil sécuritaire, il faut renoncer immédiatement à tout nouveau projet d’exploration et d’exploitation d’énergies fossiles.

Difficile d’être plus clair.

Trudeau à la croisée des chemins

D’ici 40 jours, le ministre Steven Guilbeault déterminera le sort d’un mégaprojet d’exploitation pétrolière et gazière au large des côtes de Terre-Neuve. 

Si les 60 puits pétroliers de Bay du Nord sont autorisés, ils mèneront à l’extraction de 300 millions à un milliard de barils de pétrole entre 2028 et 2058. 

On entend dire que le parti est divisé sur cette question. Ce sera l’heure de vérité pour le gouvernement Trudeau. 

Malgré la guerre en Ukraine, n’oublions pas que la crise climatique demeure la plus grande menace à la sécurité mondiale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.