/finance/business
Navigation

Le toit d’un concessionnaire de Saint-Ambroise s’effondre

Coup d'oeil sur cet article

Les employés du Géant Motorisé de Saint-Ambroise, au Saguenay, ont eu toute une frousse, mardi avant-midi, lorsqu'une partie du toit du bâtiment dans lequel ils se trouvaient s'est effondrée sous le poids de la neige et de la glace. 

Selon les autorités, deux travailleurs se trouvaient dans le secteur de l'effondrement.

On peut dire qu'ils l'ont échappé belle alors que la structure est tombée sur des véhicules motorisés, l'empêchant ainsi d'atteindre les employés.

«Ça aurait pu être bien plus dangereux que ça. Dans le jour comme ça, il y a des employés qui sont au travail. Personne n'a été blessé, heureusement», a affirmé le directeur du service des incendies de Saint-Ambroise, Julien Rivard.

L'effondrement s'est produit à l'arrière du bâtiment, dans la salle d'exposition du Géant Motorisé, un concessionnaire de véhicules récréatifs.

«C'est une partie du toit qui représente environ 25% du bâtiment», a indiqué M. Rivard.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

Tout le bâtiment a été évacué. L'entreprise, propriété de Roulottes A.S. Lévesque depuis quelques mois, a fait appel à un ingénieur, qui devait se rendre sur place mardi après-midi afin de vérifier l'ensemble de la structure. Le commerce est donc fermé jusqu'à nouvel ordre.

Selon les premières évaluations du service des incendies, une accumulation de glace sur le toit semble être à l'origine de l'événement.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

«Ce qu'on a pu remarquer, c'est que c'est un bâtiment qui a été rénové à plusieurs reprises. Il y a une ossature de bois dans une certaine partie, ailleurs, ossature d'acier. C'est vraiment l'ossature de bois qui s'est effondrée», a ajouté Julien Rivard.

Selon le propriétaire de Caouette Construction, qui effectue du déneigement de toiture résidentielle et commerciale, une attention particulière doit être apportée à certains types de bâtiment.

Capture d'écran, TVA Nouvelles

«Quand ce sont des vieux bâtiments ou des bâtiments qui ne sont pas bien isolés, ça crée une perte de chaleur qui fait fondre la neige qui devient de la glace et cette glace-là devient très lourde. Donc, ça crée une surcharge», a expliqué Daniel Caouette.

«Souvent, on ne peut pas le voir parce qu'il y a de la neige par-dessus. Donc, il faut faire une vérification en montant sur la toiture», a-t-il ajouté.

M. Caouette rappelle l'importance de dégager sa toiture, surtout avec l'hiver que connaît le Saguenay–Lac-Saint-Jean.

«Quand il commence à avoir une accumulation d'environ deux pieds de neige, 60 cm de neige, ça commence à être une bonne idée de faire le déneigement de sa toiture», a-t-il dit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.