/news/society
Navigation

Crise des opioïdes : une décriminalisation «urgente» des drogues réclamée

opioìdes
Photo Fotolia

Coup d'oeil sur cet article

Il est «urgent» de décriminaliser la consommation de drogue au Canada si on veut sauver des milliers des vies, a conclu le Bureau du coroner de la Colombie-Britannique en analysant plus de 6000 décès liés à des surdoses survenus dans les dernières années.

Selon l’organisation, la très grande majorité des 6007 surdoses mortelles enregistrées dans la province entre le 1er août 2017 et le 31 juillet 2021 – la période étudiée par le Bureau du coroner – s’explique par la consommation d’un mélange de drogues, volontairement ou non.

Ainsi, 85 % des victimes présentaient des traces de fentanyl dans leur corps, tandis que 49 % avaient de la cocaïne et 38 % des méthamphétamines. Une substance de la famille des benzodiazépines, l’etizolam, gagne aussi en popularité et se trouvait dans les corps de 40 % des victimes entre juillet 2020 et juillet 2021.

Aux yeux du bureau du coroner, ces résultats démontrent qu’il faut décriminaliser la consommation de drogues, afin de permettre aux consommateurs d’avoir accès à des substances mieux contrôlées. Dans un même temps, le gouvernement doit agir pour rendre plus socialement acceptable la consommation de drogues.

«Des actions concrètes pour appuyer la déstigmatisation de la consommation de drogues va nécessiter la décriminalisation de ce comportement et d’ajouter de l’aide pour les gens qui utilisent des drogues dans le réseau de la santé», a évalué le bureau du coroner dans son rapport.

Depuis le début officiel de la crise des opioïdes en Colombie-Britannique en avril 2016, plus de 8700 personnes ont péri à la suite d’une surdose, dont 2224 seulement en 2021. Les surdoses représentent la cinquième cause de décès dans la province, derrière les cancers ou les maladies du cœur, mais loin devant la COVID-19, le diabète ou les accidents.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.