/sports/hockey
Navigation

Les Sags humiliés par la pire équipe de la Ligue

Chicoutimi subit un cuisant revers de 8 à 2 face aux Eagles au Cap-Breton

Le voyage des Saguenéens dans les Maritimes a commencé de manière horrible avec un revers aux dépens de la 18e et dernière équipe du circuit Courteau
Photo Roger Gagnon Le voyage des Saguenéens dans les Maritimes a commencé de manière horrible avec un revers aux dépens de la 18e et dernière équipe du circuit Courteau

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi ont amorcé leur voyage de trois matchs dans les Maritimes avec une défaite de 8 à 2 face aux Eagles du Cap-Breton, jeudi soir, au Centre 200 de Sydney.

« C’est un match à oublier sur tous les plans. Cap-Breton avait l’air d’être la meilleure équipe au classement tellement on a été nul ce soir », a déclaré l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean, après la rencontre.

La partie a bien mal débuté pour les représentants du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les Eagles ont rapidement pris une avance de deux filets.

Les hommes de Jean se sont toutefois repris en main. Matej Kaslik a récupéré une rondelle libre dans l’enclave pour réduire l’écart à seulement un but. Le Cap-Breton a terminé le premier tiers sur la même note qu’il l’a débuté en faisant 3 à 1 avec 44 secondes à jouer.

Différent gardien, même histoire

Le gardien de but des Saguenéens de Chicoutimi, Sergei Litvinov, n’a pas fait le travail face aux Eagles du Cap-Breton, jeudi soir.
Photo d’archives
Le gardien de but des Saguenéens de Chicoutimi, Sergei Litvinov, n’a pas fait le travail face aux Eagles du Cap-Breton, jeudi soir.

Les Néo-Écossais en ont rajouté au deuxième vingt avec un drôle de but. Le pilote des Saguenéens en a eu assez et a chassé le gardien russe Sergei Litvinov après que celui-ci ait flanché à quatre reprises sur 15 lancers. Kevyn Brassard s’est alors amené dans la mêlée.

Comme si ce n’en était pas assez, Cam Squires a finalement fait scintiller la lumière rouge à deux reprises en troisième pour compléter son premier tour du chapeau en carrière dans la LHJMQ. Les Eagles ont finalement signé un gain convaincant de 8 à 2.

« Notre repli défensif était nul, notre jeu défensif était nul, notre prise de décision était nulle, bref on avait beaucoup de choses qui étaient nulles. J’ai beaucoup de joueurs qui ont totalement abandonné », a expliqué Yanick Jean.

Les Bleuets auraient difficilement pu faire pire dans ce match. Ils ont été dominés dans tous les aspects du jeu, principalement dans la colonne des tirs, alors qu’ils ont dirigé un seul lancer en direction du cerbère des Eagles, Nicolas Ruccia, en deuxième période.

Les Sags ont finalement terminé la rencontre avec un maigre total de 24 tirs (16 en troisième) contre 39 pour la troupe de Chadd Cassidy.

Les Saguenéens profiteront d’une journée de congé vendredi avant d’affronter les Mooseheads d’Halifax samedi, à 14 h.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.