/news/politics
Navigation

Le PQ ne ménagera pas ses efforts pour le comté de Rimouski

Coup d'oeil sur cet article

Le Parti Québécois (PQ) tient à préserver la circonscription de Rimouski qu’il détient depuis 1994 en vue des prochaines élections provinciales, comme en atteste la visite vendredi de son chef, Paul St-Pierre Plamondon. 

• À lire aussi: Sondage: la CAQ freine sa descente, voyants au rouge pour Anglade

• À lire aussi: Le PQ veut une loi pour geler les tarifs des sociétés d’État

C’est ce qu’il a d’ailleurs clairement fait savoir lors de son passage.

«On veut envoyer un signal de force parce que c’est un comté pour lequel on ne va ménager aucun effort, aucune ressource, on va tout mettre pour avoir un député indépendantiste», a lancé Paul St-Pierre Plamondon en point de presse.

Le parti lancera une investiture dans les prochaines semaines pour trouver le prochain candidat. L’actuel député et ancien péquiste Harold Lebel avait annoncé la semaine passée qu’il ne se représentera pas aux prochaines élections en raison de son procès pour agression sexuelle.

Selon l’exécutif du parti, deux personnes ont déjà démontré leur intérêt pour la circonscription.

«Il y a des gens intéressés, les militants sont là, les membres sont là, le financement est reparti, on est un parti en santé à Rimouski», a expliqué le président de l’exécutif du Parti Québécois dans Rimouski.

Le chef du parti est conscient des sondages qui sont au plus bas, mais croit que tout est possible en politique.

«J’ai commencé la course à la chefferie à 5 % ou 3 %, j’aurais pu choisir de laisser tomber, de la même manière que le maire de Québec a commencé à 1 % sa course. Tout peut arriver. Les sondages, c’est vraiment une photo à très court terme», a souligné M. St-Pierre Plamondon.

La circonscription de Rimouski est très convoitée par les différents partis. Les exécutifs s’activent présentement pour dénicher le candidat ou la candidate qui saura convaincre les électeurs de la région.

Les derniers sondages ont confirmé que la lutte entre le PQ et la Coalition Avenir Québec (CAQ) sera serrée.

À voir aussi 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.