/opinion/columnists
Navigation

Militants anti-mesures et fin de pandémie

Coup d'oeil sur cet article

Depuis un bout, je m’interroge sur l’après-pandémie. Le confinement, la vaccination, le passeport, le port du masque et le couvre-feu sont des mesures qui ont créé un véritable schisme social. Mais maintenant qu’on va dire adieu à tout ça, c’est quoi la suite ?

Désenchantement du monde

Pour certains, l’opposition aux mesures sanitaires est devenue une religion. Ces personnes se sont mises à faire du prosélytisme dans le but de convaincre le plus de gens possible qu’on était en train d’être victime d’une vaste supercherie fomentée par les élites. 

Très présents sur internet au départ, les militants ont investi les rues et sont ensuite allés faire un tour à Ottawa, à Québec et, plus récemment, sur le bord de la Transcanadienne. 

Beaucoup de ces activistes ont laissé tomber leur travail, ont tourné le dos à leur famille, se sont aliéné des voisins, des amis, et étaient prêts à de grands sacrifices personnels pour libérer le peuple de la « dictature sanitaire ». 

  • Geneviève Pettersen et Alexandre Moranville-Ouellet reviennent sur le sujet à QUB radio :

Burn-out militant

Là, on va vivre avec le virus. On va retourner à nos vies. Les enfants sont libérés du masque en classe et on n’aura plus besoin d’un passeport pour aller au Costco. Que vont faire ces gens qui se battent depuis deux ans contre le gouvernement et les médias ? 

Quand tu as axé toute ta vie sur un combat et que, tout à coup, le combat n’est plus, ta vie n’a plus de sens. Déjà, avec la chaîne de la liberté, je me demandais pourquoi on manifestait. Quelqu’un de ma connaissance a comparé l’initiative au fait de manifester pour la fin de l’hiver au mois de mai. 

  • Écoutez la rencontre Pettersen et Dutrizac diffusée chaque jour en direct 11 h 30 via QUB radio :

L’image était bonne, et démontre bien que derrière cet entêtement se cache quelque chose qui n’a rien de rationnel. Comment les anti-mesures vont réagir puisque le tapis de leur revendication leur glisse sous les pieds ? Ce sera quoi, la prochaine affaire, la prochaine cause qu’ils vont défendre coûte que coûte ? 

Parce que si les théories du complot n’ont rien de divin, elles ont un pouvoir : celui de se régénérer à l’infini. Et ça, c’est inquiétant.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.