/world/usa
Navigation

Un tribunal du Texas suspend les enquêtes visant les parents d'enfants transgenres

Un tribunal du Texas suspend les enquêtes visant les parents d'enfants transgenres
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les enquêtes du Texas sur les parents d'enfants transgenres doivent être suspendues, a décidé vendredi un tribunal de cet État du sud des États-Unis, mettant fin pour le moment à une directive controversée du gouverneur républicain.

• À lire aussi: Plus de 7 % des adultes américains s’identifient comme LGBT

«Victoire. Une juge a bloqué les actions illégales du gouverneur Greg Abbott et [des services de l'État du Texas pour les familles] qui visaient les soins médicaux essentiels à destination des jeunes transgenres», a salué dans un tweet la branche texane de la puissante organisation de défense des droits civiques ACLU.

La juge Amy Clark Meachum a affirmé que les plaignants souffriraient de «dommages imminents et irréparables» si la directive, jugée «inconstitutionnelle», restait en application, a rapporté le quotidien Houston Chronicle.

La directive du gouverneur Abbott en date du 22 février assimile certaines procédures «de changement de sexe» pour mineurs à de mauvais traitements pénalement répréhensibles et appelle les services du Texas à enquêter «sur les parents d'enfants soumis à ces procédures abusives».

En appel

Le procureur général du Texas, le républicain Ken Paxton, a annoncé faire appel de la décision de vendredi.

«Une juge démocrate essaie de stopper les enquêtes légales et nécessaires sur ceux qui essaient de maltraiter nos enfants à travers des opérations chirurgicales +trans+ et des médicaments», a-t-il tweeté.

L'organisation ACLU avait déjà obtenu début mars la suspension d'une enquête visant les parents d'une adolescente transgenre.

En raison de cette directive, la mère de cette adolescente avait été suspendue par son employeur - les services texans d'aide à la famille - et avait reçu la visite d'un inspecteur qui cherchait à savoir si sa fille de 16 ans «n'était pas en train de faire sa transition du sexe masculin vers le sexe féminin», selon la plainte déposée par la famille.

Joe Biden avait dénoncé dans cette directive une «campagne cynique et dangereuse qui vise les enfants transgenres et leurs parents».

Les soins à apporter aux mineurs transgenres, tout comme leur participation à des compétitions sportives ou l'usage des toilettes du sexe dans lequel ils s'identifient, font l'objet de vifs débats aux États-Unis, où de nombreux États conservateurs ont adopté ces dernières années des réglementations restrictives.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.