/lifestyle/books
Navigation

Un touchant Beigbeder

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

À 56 ans, l’écrivain, critique littéraire et animateur français Frédéric Beigbeder se livre à cœur ouvert dans une cabane du cap Ferret. 

En se promenant à Saint-Jean-de-Luz, sur la côte basque, Frédéric Beigbeder remarque un tableau signé Thierry de Gorostarzu dans la vitrine d’une galerie. On peut y voir un fauteuil Louis XV et un bureau d’écrivain placés face à la mer et curieusement, il est persuadé d’avoir déjà vu ce décor quelque part. 

À force de chercher, il finira par se rappeler où : sur le bassin d’Arcachon à la pointe du cap Ferret, chez son vieil ami Benoît Bartherotte. L’étape suivante ? Alors que la pandémie bat son plein, prendre place à ce bureau pour écrire coûte que coûte Un barrage contre l’Atlantique

Remontée des souvenirs

La première chose qui saute aux yeux, c’est tout cet espace blanc laissé autour de chaque phrase « pour respecter la distanciation littéraire ». Ça surprend, mais ça donne le ton. Après tout, Frédéric Beigbeder n’a jamais été du genre à s’embêter avec les conventions. Et en attendant de pondre la meilleure phrase du livre, il va nous offrir quelques pistes de réflexion intéressantes, comme « pourquoi n’ai-je pas les mêmes souvenirs à cinquante-cinq ans qu’à quarante-deux ? » 

Car dans ce roman à saveur fortement autobiographique, l’écrivain et critique littéraire va s’ouvrir et se raconter sans fard : le divorce de ses parents lorsqu’il était encore tout petit, sa jeunesse au sein d’un milieu privilégié, son penchant pour les soirées très festives, ses amours tumultueuses, ses amitiés... Il met tout à plat et, bercée par l’Atlantique, cette plongée dans la vie de Beigbeder nous entraîne vers d’étonnants rivages.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE  

L’équateur d’Einstein

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

En Chine, Liu Cixin est sans conteste l’un des auteurs de science-fiction les plus célèbres et les plus appréciés. Surtout connu pour la trilogie du Problème à trois corps, Cixin a aussi écrit quantité de nouvelles et dans ce premier tome – il devrait bientôt y en avoir un second –, on pourra constater à quel point l’homme ne manque pas d’imagination. Et quel que soit le sujet abordé, chacune de ses nouvelles fait vraiment réfléchir.

Le crépuscule et l’aube

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

Dans cet excellent antépisode des Piliers de la Terre, Ken Follett raconte comment un hameau sans importance a pu donner naissance à la ville de Kingsbridge au tournant de l’an 1000. Alors que l’Angleterre doit sans cesse affronter les raids vikings, on suivra ainsi la captivante histoire d’Edgar, un jeune constructeur de bateaux, et de Ragna, la fille d’un comte normand qui aura le malheur de tomber amoureuse d’un ealdorman anglais pour le moins instable... 

Le guide du carré potager

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

On ne dirait pas, comme ça, mais les beaux jours sont presque à notre porte ! Le moment est donc venu de commencer à penser potager et avec l’aide de ce guide, préparer, planter et récolter sera plus facile que jamais, même sur un balcon. Qu’on veuille faire pousser cresson, céleri, courges ou fraises, il explique chaque fois étape par étape de quelle façon il faut s’y prendre.

150 drôles d’expressions de la cuisine qui ne manquent pas de sel

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

Toujours amusants, ces petits livres qui décortiquent la langue et qui nous expliquent le pourquoi du comment. Avec celui-ci, on découvrira l’origine d’une foule d’expressions liées à la cuisine : faire un effet bœuf, ce n’est pas de la petite bière, avoir l’air cruche, se refiler la patate chaude, être une bonne pâte, engueuler comme du poisson pourri, cracher dans la soupe... Bien fait, mais très franco-français.

Frissons garantis 

Un barrage contre l’Atlantique
Photo courtoisie

Noces sanglantes

On ne fait pas partie des grands fans de James Patterson. Mais là, on doit avouer avoir eu beaucoup de plaisir à lire ce sixième opus de la série NYPD Red, qui fait la part belle à l’unité d’élite de la police new-yorkaise chargée de protéger les personnalités publiques.  

Véritable star de la téléréalité, Erin Easton a accepté d’unir sa destinée à celle de Jamie Gibbs, le fils d’une richissime femme d’affaires. La presse parle carrément de « mariage du siècle », et tout le gratin de New York a été convié à cet événement pour le moins exceptionnel.

Ne pas être à la noce !

Juste après la cérémonie, il y aura toutefois un sacré problème. À partir du moment où Erin partira se changer, plus personne ne la reverra. Et à voir les traces de sang laissées sur le sol de sa loge, tout porte à croire qu’elle a été kidnappée. Entreront alors en scène l’inspectrice Kylie MacDonald et son sympathique collègue Zach Jordan, dont l’enquête sera évidemment loin d’être aussi simple qu’ils l’auraient souhaité ! 

Un polar à la fois léger, bien troussé et plein d’humour qui se dévore d’un trait. Parfait si on a besoin de décompresser !

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.