/lifestyle/psycho
Navigation

La méditation pour combattre le stress

Dr Steven Laureys
Photo courtoisie, Université de Liège

Coup d'oeil sur cet article

Neurologue mondialement connu, le Dr Steven Laureys, maintenant installé dans la région de Québec pour enseigner au centre de recherches CERVO de l’Université Laval, propose des exercices et des techniques simples et efficaces pour gérer le stress. Son nouveau livre, Méditer avec le Dr Steven Laureys, est conçu pour apporter plus de calme et de sérénité dans la vie des gens. 

Ses exercices de méditation et de respiration permettent en quelque sorte d’appuyer sur le bouton « pause » pour prendre soin de notre santé mentale. Et le Dr Laureys, chercheur et père de cinq enfants, les pratique lui-même. 

Les bénéfices : moins de stress et d’anxiété, un esprit plus vif et plus créatif, un meilleur sommeil, un système immunitaire plus fort.

Les exercices proposés sont variés et s’adressent à tout le monde : exercice de respiration contrôlée, exercice de pleine conscience, exercice de méditation bienveillant, exercice pour le sommeil, exercice pour la gestion des angoisses, des inquiétudes, des insomnies, etc.

Dr Steven Laureys
Photo courtoisie

Le célèbre neurologue est actuellement professeur invité au Centre de recherche CERVO de l’Université Laval, où il monte une Unité Mixte Internationale de Recherche sur la Conscience. 

Bien-être mental

Dans son nouveau livre, le spécialiste propose des exercices pour aider à gérer le stress, les insomnies, l’anxiété. 

« Les études montrent qu’on a la possibilité – je dirais même la responsabilité – d’impacter notre bien-être mental et physique. Par exemple, quand on fait les exercices de respiration, la méditation tourne beaucoup autour de l’attention. On va apprendre à être attentif, à faire une seule chose », explique-t-il.

« Plus de la moitié du temps, on est en pensée à côté de la tâche qu’on est censé faire. Cet exercice est une sorte de gymnastique où on va d’abord se rendre compte qu’on est distrait et réorienter l’attention sur la respiration. » 

Ses études en laboratoire ont permis de voir ce qui se passe alors dans le cerveau.

« On va vraiment voir dans le cerveau ces réseaux de l’attention et de la prise de conscience qui vont s’activer et des connexions, comme on l’a vu chez Matthieu Ricard [...] Après huit semaines déjà, les scanneurs permettent de visualiser les effets des nouvelles connexions qui se font. »

« Ça se voit aussi quand vous méditez, avec la fréquence cardiaque. À chaque expiration, on stimule le système parasympathique et on peut l’influencer. » 


  • Le Dr Steven Laureys est neurologue.
  • Il est directeur de recherche au Fonds national de la recherche scientifique et membre de l’Académie royale de Belgique.
  • Il dirige l’unité de recherches sur la conscience au centre de recherches Giga de l’Université et CHU de Liège.
  • Il enseigne présentement au Centre de recherche CERVO de l’Université Laval à Québec.
  • Il a aussi publié les ouvrages La méditation, c’est bon pour le cerveau et Un si brillant cerveau.
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.